Beaucoup de personnes évoquent en ce moment la large victoire d’Arvin Boolell à la récente partielle au N° 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes), tout en ne manquant pas de parler du taux d’abstention élevé. Ce qui est légitime. Cependant, il faut comprendre que cette victoire n’est pas tombée du Ciel.

BEENA LUGUN
(Activiste du PTr)

Pour les gens de terrain, dont je fais partie – en tant que supporter du Parti travailliste et d’Arvin Boolell, ce large score n’est pas une surprise. Il faut comprendre qu’il y a eu un travail de longue haleine de prise de contacts et d’une succession de réunions pour en arriver là. Il fallait réveiller la conscience populaire travailliste. Ceux qui prennent part à des campagnes électorales le savent. Et ce, quel que soit le parti qu’ils soutiennent.

Pour ma part, j’estime qu’Arvin Boolell mérite sa victoire. Il est un homme politique d’expérience, gentil et accueillant, tout le contraire de cette arrogance politique qui occupe la scène politique locale. Comme quoi, l’humilité en politique est capitale.

Si on veut analyser correctement la chose politique, il ne faut pas rester dans sa tour d’ivoire, mais aller au contact des gens, qui réclament plus de justice et de bien-être pour le pays. Il faut prendre le temps d’être à l’écoute des attentes du peuple; et surtout d’agir ! Arvin Boolell a été à l’écoute ; on s’attend désormais à ce qu’il passe à l’action.