« Alliance li kapav avec ninport kisannla mais après. Mais ce qui est sûr c’est que nous nous présenterons seuls aux élections générales ». Tels étaient les propos du candidat du Parti travailliste en répondant à une question sur les koz koze qu’il pourrait y avoir s’il revient à l’Assemblée nationale à l’issue de l’élection partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes.

Le candidat du PTr a animé une conférence de presse samedi matin, sans le leader Navin Ramgoolam mais entouré par le chef de file des rouges au Parlement, Shakeel Mohamed, et le président, Patrick Assirvaden, ainsi que des jeunes adhérents du parti. « Mo pran langazman solanel nou al tousel dans elections », a soutenu l’ancien ministre travailliste à l’heure des questions. Il a affirmé qu’une alliance post-électorale viendra « si besoin est ».

Lire la suite dans Le Mauricien du 4 Décembre.