L’Aryan Senior Citizen Association a dédié une journée aux personnes âgées hier au Mohith Hall, L’Agrément, St-Pierre. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a saisi cette opportunité pour dire que cette célébration est un moyen de « démontrer aux personnes âgées notre considération ». « La vraie modernité, c’est le respect de nos aînés. Ce sont eux qui ont fait de notre société ce qu’elle est aujourd’hui ».
Pravind Jugnauth a annoncé l’ouverture d’un quatrième centre récréatif pour les vieux et la création de deux maisons de retraite. Également présent, Etienne Sinatambou, porte-parole du gouvernement, a souligné que 206 000 personnes ont au moins 60 ans à Maurice. « C’est un bon signe, l’augmentation de l’espérance de vie démontre que notre pays progresse et que le niveau de vie s’améliore. »
L’heure était aux réjouissances hier à l’Aryan Senior Citizen Association, avec chants, danses, entre autres. Un Geet Gaway par la Dagotière Senior Citizen Association a vite fait de mettre de l’ambiance dans la salle. Le Premier ministre, tout en saluant la contribution des vieilles personnes, a aussi mis l’emphase sur les femmes : « Fer bann madame ek bann tifi konn zot droi, car zot enn des piliers de la société. Mo salué l’Aryan Senior Citizen Association ki fine rekonet rôle bann madam dans la société. Pas blié ki kantite rôle enn madame amene dans zot famille et en couple, c’est un partenariat, kot bizin ena enn respect mutuel entre tous les deux. Je soutiendrai les causes des associations comme l’Arya Sabha pour qu’on respecte les femmes. »
Pour Pravind Jugnauth, « la vraie modernité c’est la consolidation de la famille, le respect envers les femmes et nos aînés. » Il a aussi rappelé que Maurice compte plus de 200 000 personnes de plus de soixante ans, dont 139 centenaires. « C’est enn vrai progrès car dimounn pe viv bien lontan. » Le PM ajoute que la longévité des vieux peut générer une réflexion auprès de la jeunesse. « Zot l’expérience bien important pu ban zenes. » Il a aussi fait mention de son combat contre la drogue : « Kan mo mandat pu fini, mo bizin kapav vine dire ou mo bilan, ler la c’est ou ki pu juger. Tout dimounn finn trouvé li kalité combat pe amene avec la drogue, mafia, zot ena bann richesse ki ou pas kapav imaginé. »
Pravind Jugnauth s’est aussi dit attristé de devoir mettre en place deux maisons de retraite. « Li pas de gaieté de coeur, mais bizin fer li pou sa ki viv sel ek gagn difficulté. »
Etienne Sinatambou a pour sa part laissé entendre que la pension de ceux âgés de 60 à 89 ans est de Rs 5 460, celle de ceux de 90 ans Rs 15 450 par mois et celle des centenaires de Rs 20 450 par mois. « Le thème des Nations unies cette année pour les personnes âgées est de se projeter vers l’avenir. La contribution des talents de nos aînés augure un bel avenir car même âgés, ils contribuent encore en amenant leur expérience au sein de la société. »