Faire vivre une expérience au spectateur. Transmettre des idées et des émotions afin que celui-ci ne ressorte pas indemne d’une représentation. Ashish Beesoondial est metteur en scène. Nous esquissons son portrait à la lumière de son parcours, à travers le prisme de sa passion.
On se souviendra de Porgy ek Bess. La discrétion apparente d’Ashish Beesoondial est la marque de ceux qui ont de l’étoffe. Ce trentenaire qui s’est affirmé à travers la mise en scène lève un pan du rideau sur un caractère anticonformiste. Cela est évident dans le fond mais aussi dans la forme lorsque l’homme évoque le théâtre correspondant à ses aspirations.
Faire vivre une expérience au public. Transmettre des idées afin que le spectateur ne ressorte pas du théâtre comme il est rentré avant une pièce. Du moins avoir instillé en lui les germes d’une réflexion ou lui avoir offert un moment riche en émotions. “Je n’aime pas l’idée de m’asseoir dans une salle et me sentir comme dans une boîte lorsque j’assiste à une représentation. C’est comme regarder un film passivement : on ne se sent pas dans l’action. Je préfère un théâtre intimiste ayant une proximité avec le spectateur.” Une scène qui ne laisse pas insensible. Pas impassible.