© Freddy Mulongo, Directeur de publication Réveil FM International

Lors des élections qui se sont tenues lundi à New York, le juge Asraf Caunhye a été élu au Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU en remportant 29 voix sur un total de 54 bulletins. Six candidats étaient en lice pour la région Afrique, soit de l’Algérie, du Soudan, du Niger, du Nigeria, de l’Ouganda et de Maurice, et ce pour deux sièges africains. Ces derniers reviennent ainsi au juge Caunhye mais aussi à l’ambassadeur nigérien Peters Emuze. Le mandat du juge Caunhye sera de quatre ans. Il assumera ses fonctions à partir du 1er janvier 2019.

La surveillance de l’application du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels de 1966 est assurée par le Comité de l’Onu pour les droits économiques et sociaux (Comité DESC). Créé par une résolution du Conseil économique et social du 28 mai 1985 (soit 9 ans après l’entrée en vigueur du pacte), le comité a en effet pour fonction de mener à bien les tâches de surveillances confiées au conseil dans la quatrième partie du pacte. Le comité se réunit à Genève deux fois par an pour une période de trois semaines. Son rôle consiste essentiellement à contrôler les rapports faits périodiquement par les États sur la mise en œuvre des droits consacrés par le pacte.