Deux questions qui vont certainement faire couler beaucoup d’encre à partir de mardi prochain. En effet, le député de l’opposition revient encore une fois avec une question sur l’haltérophilie et cette fois Franco Quirin veut savoir où est passé l’argent  qui n’a pas été dépensé durant le stage d’haltérophilie en Bulgarie pour la préparation pour les 8es Jeux des Iles. «Whether, in regard to the training camp held in Bulgaria attended to by the national weightlifting team, he will state  if there is unspent money out of the amount budgeted  therefor in possession of the former Directeur Technique  National of the team and, if so, if same has now been recovered and, if not, why not?», tel est en fait le libellé de la question du député de la circonscription No 20.
Franco Quirin revient avec une autre question de brûlante actualité, à savoir la MFA, la FIFA et le Sports Act. Le responsable du dossier sport au sein de l’opposition parlementaire demande au ministre Devanand Ritoo s’il compte prendre en considération le «stand» de la FIFA contre le remplacement du président de la MFA dans les amendements qu’il compte apporter au Sports Act.
Mardi dernier deux autres questions étaient également à l’ordre du jour au nom du député Franco Quirin. Sur celle concernant le transfert de Patrick Sahajassen, entraîneur de tennis de table, de sa base d’opération de Beau-Bassin au stade Anjalay, le ministre a indiqué que tel n’est pas le cas. A une autre question du député pour savoir si ce même entraîneur a été attaché au TFES, Devanand Ritoo a également répondu par le négative. Cependant le ministre a précisé que «le TFES agit sous la responsabilité de mon ministère. Si on a besoin de ses compétences pour aller travailler avec le TFES, he should go and work for that purpose.»
En ce qui concerne la question sur le statut professionnels des joueurs du Club M, le ministre a répondu que la professionnalisation n’existe pas à Maurice. «Toutefois, les joueurs bénéficient de certaines conditions, notamment des releases de leurs clubs pour défendre les couleurs de Maurice», a expliqué le ministre au député Quirin. A ce dernier, Devanand Ritoo devait dire qu’il «beleaved» les joueurs gagnent toujours Rs 10 000 d’allocation puisqu’il n’est pas en présence d’une information contradictoire. Le ministre a aussi précisé qur le Club M is the doing of the Mauritius Football Association» pour ce qui est de l’encadrement de cette formation.