Les membres des cellules des 21 circonscriptions ont répondu présents samedi lors de la première assemblée des délégués du PMSD de l’année à l’École hôtelière Sir Gaëtan Duval. L’occasion pour le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, de faire état de « l’empreinte » de son parti dans le nouveau gouvernement et de se montrer très critique sur les allégations de brutalité policière sur Iqbal Toofany et l’interpellation de l’avoué Pazany Thandrayen lors de sa descente d’avion le 14 mars.
Concernant le cas d’Iqbal Toofany, Xavier-Luc Duval s’est dit « content que le gouvernement actuel condamne ce cas de brutalité policière » et a salué l’initiative d’une enquête indépendante. Qualifiant de « bavure policière » l’interpellation de l’avoué Pazany Thandrayen à sa descente d’avion en provenance de Dubaï le week-end dernier, le leader du PMSD a lancé un appel au Commissaire de police Mario Nobin. « Il faut arrêter toutes ces bêtises (…) Un avoué a le droit de se faire des clients et les clients ont le droit d’avoir recours à des avoués pour assurer leur défense, sinon ki manyerr li pou defann so case ? ».
Évoquant des valeurs de la République, « telles l’égalité des chances et le mauricianisme », le leader des bleus a fait part de l’objectif de son parti pour les prochaines années. « Nou bizin lor terin dan lavil, dan sak vilaz e dan sak rekwin pou promouvwar morisianism. » Xavier-Luc Duval a fait état des portefeuilles ministériels importants attribués à des membres du PMSD et souligné l’impératif de résultats pour honorer ceux qui les ont soutenus lors des dernières élections. Le Premier ministre adjoint n’a pas manqué de saluer le travail de l’aile jeune et de l’aile féminine du PMSD, « ki touzour prezan pou le parti », et a invité tous les activistes déçus par leurs partis « à rejoindre le PMSD » avant d’annoncer que le grand rassemblement du 1er mai de l’Alliance Lepep aura lieu à Vacoas.