Se dirige-t-on vers une écrasante victoire du président sortant, Philippe Hao Thyn Voon, lundi prochain lors de l’assemblée générale élective du Comité olympique mauricien (COM) ? En tout cas, à lundi 16h, dernier jour pour le dépôt des candidatures, seuls les candidats des fédérations sportives soutenant ce dernier avaient soumis leur candidature, avons-nous appris. Aucun de ceux du groupe d’opposition mené par Jean-Michel Giraud n’avait fait acte de candidature.
Si tout se déroule comme prévu, et sauf revirement spectaculaire, la nouvelle équipe dirigeante devrait prendre le pouvoir avec une écrasante majorité. Il nous revient cependant qu’à lundi après-midi, la Fédération mauricienne de golf et celle de rugby auraient fait part de leur intention au COM de déléguer leurs représentants pour participer au préalable aux votes uniquement sans se porter candidats. Ce qui est de nature à conforter la position du président du COM.
Ce dernier se dit « plus que jamais confiant en un nouveau mandat », son troisième depuis 2006. Il avait été conduit au poste pour la première fois pour deux ans, suite au fameux accord à l’Israélienne conclu pour un partage équitable des pouvoirs avec Chintamun Rambocus. Philippe Hao Thyn Voon a effectué son entrée au Comité national olympique mauricien en 1996 en tant que membre avant d’être conduit à la vice-présidence en 2000.
Ce matin, nous avons tenté d’obtenir une déclaration de Jean-Michel Giraud, mais il restait injoignable. Quant à Alain St Louis (triathlon), qui menait la fronde aux côtés de Jean-Michel Giraud, il avoue en son nom personnel que « je ne m’occupe plus de l’AG du COM. On s’est battu pour une cause pendant toute une année et quand on voit comment ça a finalement tourné, cela ne vaut pas la peine de continuer. Les membres qui nous soutenaient ont changé de camp. Même le MJS s’est mis de la partie en offrant sa reconnaissance aux fédérations qu’il avait qualifiées de fictives. C’est dégoûtant. »
Toujours est-il que dans les coulisses, des indications ont filtré quant aux noms des éventuels nouveaux membres. Avec Philippe Hao Thyn Voon comme président, les noms les plus cités sont ceux de Richard Papie (lutte — 1er vice-président), Raj Gaya (badminton — 2e vice-président), Poorun Bhollah (haltérophilie — 3e vice-président), Aarti Desscann (escrime — 4e vice-présidente), Vivian Gungaram (athlétisme — secrétaire général), Kaysee Teeroovengadum (volley-ball — assistant secrétaire général), Kim Gueho (équitation— trésorière), Yusuf Bayjoo (tir à l’arc — assistant-trésorier) ainsi que Philippe Lee Kam Cheung (basket-ball), Pascal Telvar (boxe), Josian Valère (judo), Norbert Froget (cycliste), Prem Jodha (football) et Aline Kong (natation), tous de nouveaux membres.
L’élection des deux sportifs représentants des athlètes au COM sera effectuée lundi matin. Et selon nos renseignements, Stephan Buckland (athlétisme), Karen Foo Kune (badminton), tous deux anciens olympiens et dont l’élection avait été contestée en cour, seront à nouveau candidats. Si Karen Foo Kune, conseillère municipale à BBRH, sera la seule à postuler, l’archer Yahia Bundhun, lui aussi olympien, sera le seul adversaire de Buckland.