Subhanand Seegoolam a été nommé hier à la tête du Mauritius Council of Social Service à l’issue de l’assemblée générale tenue à la municipalité de Quatre-Bornes. Succédant à Denis Grand-Port, le nouveau Chairman a annoncé la construction bientôt d’un quartier général à Réduit et l’amendement de la MACOSS Act. Intervenant à son tour, la ministre de la Sécurité sociale Sheila Bappoo a fait comprendre qu’un vent de modernité doit souffler sur les organismes membres.
C’est avec une différence de 45 voix que Subhanand Seegoolam — président de la Blood Donors’ Association — a été élu Chairperson du Mauritius Council of Social Service (MACOSS), devançant Paramasiva Chengan. Les résultats ont été proclamés hier après-midi à la municipalité de Quatre-Bornes, à l’issue de la 44e assemblée générale du MACOSS. Les élections se sont déroulées dans une ambiance « bon enfant » sous la supervision de Satyaprakash Beegoo, Returning Officer.
Le nouveau Chairman du MACOSS travaillera avec les sept nouveaux membres du comité exécutif, également élus à cette occasion. Ce sont : Geerish Bucktowonsing, Daneshar Babooa, Soonduth Dulthumun, Hossen Gooljar-Syed, Anooradah Pooran, Sumookhee Balloo et Jacques Thomas. Parmi les priorités du nouveau président du MACOSS : la construction du nouveau Quartier général du MACOSS à Réduit et l’amendement de la MACOSS Act, qui date de 1970.
Subhanand Seegoolam a indiqué par ailleurs qu’il envisage de poursuivre dans la même direction que le président sortant Denis Grand-Port. « Je compte travailler pour que le MACOSS devienne un Information Hub tout en mettant l’accent sur la formation », a-t-il déclaré à la presse quelques minutes après sa nomination. « La promotion de la Good Governance figurera également parmi mes préoccupations », a-t-il laissé entendre, rejoignant ainsi les propos de Denis Grand-Port et de Sheila Bappoo, ministre de la Sécurité sociale, durant la première partie de l’assemblée générale.
Prenant la parole, le président sortant du MACOSS a présenté les plans pour le quartier général du Macoss qui sera situé à Réduit et dont la construction débutera incessamment. Ce bâtiment moderne offrira des facilités de stationnement aux personnes handicapées. Situé à l’arrière de l’hôpital Apollo Bramwell, il comptera un Civil Society Learning Centre (CSLC), qui selon Denis Grand-Port, servira à la formation au plan national et régional.
Durant son intervention, Denis Grand-Port a aussi fait le bilan de ses deux années passées à la tête du MACOSS. Il a également reconnu le travail abattu par les divers organismes faisant partie du MACOSS. « The key roles of NGOs outreach beyond formalised organisations and associations to broad-based movements with mobilised volunteers and social workers who relate to processes and outcomes rather than theorical recommendations and policies. We do not need metrics to mesure the quality of their engagement », a soutenu le président sortant.