À 24 heures de la présentation du budget 2012 à l’Assemblée nationale, le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval a déjà complété une étape cruciale des préparatifs. Ainsi, dans la journée d’hier, il a eu une importante séance de travail avec le Premier ministre Navin Ramgoolam en vue de passer en revue les principales options et mesures budgétaires en vue de leur validation politique. En parallèle, le calendrier des débats budgétaires a été arrêté cette semaine suite à des échanges entre le Chief Whip de la majorité Rihun Hawaldar et le Whip de l’opposition Rajesh Bhagwan. Il y aura une cinquantaine d’heures de débats sur le budget 2012 à l’Assemblée nationale pour les deux prochaines semaines, avec l’adoption annoncée pour la semaine du 21 courant.
À ce stade, très peu de détails ont transpiré des dernières discussions entre le chef du gouvernement et le Grand Argentier même si l’option d’un Rainy Day Fund, un fonds pour soutenir les principaux secteurs économiques face à la crise économique ébranlant les États membres de l’Euro-Zone, devrait se concrétiser dans le prochain budget. Des sources proches du ministère des Finances, l’on soutient que « les consultations se sont déroulées correctement ».
L’une des principales préoccupations au ministère des Finances pour ces dernières 24 heures se situe au niveau des recettes publiques. Un dernier exercice de vérification à ce niveau révèle un manque à gagner de l’ordre de Rs 1 milliard dans les revenus de l’ordre de Rs 70 milliards. Les techniciens des Finances plancheront d’ici demain sur les moyens à combler ce manque à gagner.
L’un des secteurs économiques qui devrait retenir l’attention du ministre des Finances est celui des petites et moyennes entreprises (PME). Le budget 2012 pourrait faire provision d’un Special Package pour PME, comprenant la création de parcs pour PME spécialisés à travers le pays et des facilités de financement. En ce qui concerne ce dernier aspect du SME Package, des consultations initiées au niveau des banques commerciales devront déboucher sur un « breakthrough » avec un traitement spécial pour les PME, soit des discounted rates et une réduction du Red Tape.
« Nous sommes conscients du coût du financement sur le dos des petits entrepreneurs. Le but des discussions avec le secteur bancaire est d’arriver à une formule de financement des entreprises comme ce fut le cas pour des entités de la zone franche d’exportation dans le temps. Les retombées des contacts avec les banques devront se faire sentir assez rapidement », avance-t-on du côté du ministère des Finances.
Séances nocturnes
Au chapitre des débats sur le budget 2012 à l’Assemblée nationale, les arrangements intervenus entre les deux blocs politiques indiquent que 50 heures seront consacrées aux parlementaires. Le coup d’envoi sera donné mardi prochain alors que l’examen en comité est annoncé à partir du lundi 21 courant. Des séances nocturnes seront également à l’ordre du jour.
Avec les débats programmés du mardi 8 au vendredi 18, sauf le dimanche 13, il faut s’attendre à voir le leader de l’opposition Paul Bérenger proposer une Private Notice Question (PNQ) à l’ouverture à chacune de ces séances. Celles-ci démarreront à 11 h au lieu de 11 h 30, sauf les vendredis 11 et 18 où les travaux parlementaires débuteront à 15 h en raison des délibérations hebdomadaires du conseil des ministres.
Des 50 heures de débats, les parlementaires de la majorité bénéficieront de 27 heures alors que le MMM, principale force de l’opposition, se verra octroyer un peu plus de 13 heures, en excluant la durée de l’intervention du leader du MMM mardi prochain. Pour ne pas déroger à une tradition quasi établie, le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree donnera la réplique à Paul Bérenger mardi prochain.
Le MSM se retrouvera avec sept heures et 20 minutes, avec l’ancien vice-Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth intervenant le dernier jour des débats, le lundi 21. Il faut s’attendre à voir au moins un député du MSM intervenir dans les débats sur le budget chaque jour. L’ex-ministre de la Santé Maya Hanoomanjee est programmée pour être la première représentante du MSM, mercredi prochain. Les quelque trois heures restantes seront réparties entre Éric Guimbeau, Cehl Meeah, s’il est présent à l’Assemblée, et le représentant de l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR), Francesco François.
Pour le dernier jour des débats en deuxième lecture, les autres participants devront être, entre autres, le député et porte-parole du MMM sur le dossier économie et finances Kee Cheong Li Kwong Wing, le Deputy Prime Minister Rashid Beebeejaun, le Leader of the House Navin Ramgoolam, avant le Summing Up par Xavier-Luc Duval.
Deux jours, soit le lundi 21 et le mardi 22, sont prévus pour l’examen en comité des dotations budgétaires pour l’exercice 2012. De ce fait, à partir du 21, les Standing Orders n’autorisent pas de PNQ ou encore d’interpellations parlementaires. L’adoption du budget devra intervenir au cours de cette même semaine même si pour l’instant, très peu d’indications sont disponibles quant au calendrier pour la présentation du Finance Bill, donnant force de loi aux mesures contenues dans le discours du budget.