À l’agenda : la fraude à Mare-Chicose, les affaires Sumputh et Choomka, la situation à la MBC, le fonds de pension du CEB…

Les parlementaires de l’opposition, anticipant une éventuelle séance de l’Assemblée nationale, mardi prochain, n’ont pas été surpris pour le Question Time. En effet, une soixantaine de Parliamentary Questions, 61 pour être exact, sont à l’ordre du jour de cette séance parlementaire. Et les dossiers relèvent d’une brûlante actualité, dont la fraude massive au préjudice des fonds publics dans le transfert de déchets de Mare-Chicose Landfill Station à Roche-Bois, les séquelles de la Vijaya Sumputh Saga à la tête du Trust Fund for Specialised Medical Care, le scandale Choomka en tant qu’ancienne directrice de l’Independent Broadcasting Authority ou encore la valse à la tête de la Mauritius Broadcasting Corporation sans oublier la gestion de fonds de pension au Central Electricity Board (CEB). Il faudra s’attendre à une Private Notice Question du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, pour cette prochaine séance contrairement à celle d’hier après-midi.

Le député travailliste, Ezra Jhuboo, soulèvera la question des allégations de fraudes et de maldonnes dans la gestion de fonds avec le transfert de déchets de Mare-Chicose à la station de pompage de la Wastewater Management Authority de Roche-Bois. Il demandera au ministre de l’Environnement, Etienne Sinatambou, de confirmer si son ministère a initié une enquête sur cette affaire, dont les dessous sur des « fake transport fees » ont été révélés dans les colonnes de notre confrère Week-End en date du 11 août dernier.

De son côté, le député du MMM, Rajesh Bhagwan, compte revenir avec des Follow-Up Questions sur des scandales, notamment la révision unilatérale des salaires que s’est octroyée Vijaya Samputh, proche du ministre de la Santé d’alors, Anil Gayan, en tant que directrice du Trust Fund for Specialised Medical Care. Il demandera au Premier ministre, Pravind Jugnauth, de confirmer si le gouvernement envisage de déposer sur la table de l’Assemblée nationale une copie du rapport du Fact-Finding Committee, qui avait été institué sur cette affaire. Le député du MMM soumettra la même demande au Leader of the House au sujet d’un autre Fact-Finding Committee sur les frasques de Yashreen Choomka à la tête de l’Independent Broadcasting Authority (IBA).

Rajesh Bhagwan s’intéresse également à la valse de directeurs à la station de radio et de télévision nationale, la MBC. Il voudrait prendre connaissance officiellement de la date de nomination du nouveau directeur général de la MBC de même que ses conditions de service aussi bien que les raisons de la démission de l’ancien directeur général par intérim.

Toujours en ce qui concerne la gestion des corps para-publics, le député travailliste Osman Mahomed s’intéresse au Chief Executive Officer d’Airport Terminal Operations Limited (ATOL), Joël Genty. Il voudrait savoir les qualifications académiques du CEO de même que la liste des missions entreprises par ce dernier.

La tranche normale du Question Time débutera avec une PQ portant sur le fonds de gestion du Central Electricity Board. Le député Osman Mahomed interpellera le Deputy Prime Minister et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, sur la perception, à compter du 1er juillet 2017, d’un pour cent sur les salaires des employés pour alimenter le Staff and Manual Workers’ Pension Fund du CEB. Il voudrait également savoir si les autorités régulatrices des Services financiers ont donné le feu vert à ces déductions des salaires.

Pour sa part, le député du PMSD, Guito Lepoigneur, évoquera les travaux à être complétés au Multi-Sports Complex Project à Côte d’Or, Saint-Pierre, notamment au regard du terrain de football et de la piste d’athlétisme. Il voudrait obtenir confirmation si le ministre des Sports, Stephan Toussaint, est en présence du rapport sur les travaux de rénovation au stade George V dans le cadre des derniers Jeux des Îles de l’océan Indien.

Parmi les autres PQs à l’agenda de mardi, l’on relève le contrat de publicité pour le compte de Metro Express Limited (Adil Ameer Meea), les saisies de drogue par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et la Mauritius Revenue Authority (MRA) ainsi que l’arrestation des cerveaux contrôlant le réseau de trafic (Veda Baloomoody).