Après une semaine de pause pour cause de visite de Ban Ki-Moon, les parlementaires vont ce mardi reprendre le chemin de l’hémicycle. Au menu, à part le Question Time, pas grand-chose à se mettre sous la dent, si ce n’est le débat sur le National Wage Council Bill. À l’item des interpellations, ce que l’on retient c’est que le Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan, ainsi que le député travailliste Ritesh Ramful vont interroger le Premier ministre, ministre des Finances et responsable de la Gambling Regulatory Authority sur les nouveaux permis de paris et autres organisations de jeux délivrés depuis janvier 2015. Le député du MMM vise manifestement les biens connectés au pouvoir que sont People Empowerment Ltd et le Dollar Win de la PPS Sandhya Boygah,  Lee Sim et  Ashley Jankee.
 Pour rester dans le secteur des «zougader» dont l’ancien ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo voulait voir la mise au pas, il y a aussi les questions de Sudhir Sesungkur sur la compagnie Lottotech ainsi que l’évolution de la situation financière de l’opérateur du Loto. Son collègue le Chief Whip du gouvernement, Mahen Jhugroo, également intéressé par le secteur du jeu, demandera, lui, le nombre d’arrestations effectuées pour paris illégaux depuis janvier 2010.
Les autres questions pour le Premier ministre sont comme suit : la situation des gardes de sécurité privés et les infractions à la Prison Security Service Act (Sudhir Sesungkur), tous les détails sur la composition de la Counter Terrorism Unit du PMO ainsi que les cadres qui y sont affectés qui ont obtenu des bourses d’études (Rajesh Bhagwan), le projet de parc technologique au Ghana (Reza Uteem), le Land Drainage System (Mahen Jhugroo), le nombre d’adoptions ces derniers cinq ans (Kavi Ramano), le dossier Ish Sookun (Aadil Ameer Meea), la nomination urgente d’un directeur des prisons (Veda Baloomoody), le CSR et le concept du parrainage (Alan Ganoo).
 C’est le député du MMM Aadil Ameer Meea qui mettra le controversé sujet du moment, le Global Business, sur la table avec une question pour le ministre des Services financiers sur le nombre de compagnies enregistrées en 2013, 2014 et 2015, le taux de croissance enregistré dans l’offshore durant les trois dernières années, ainsi que les nouvelles entités recensées de 2012 à 2015.
Rajesh Bhagwan, lui, évoquera le douloureux sujet du décès de Suzette Aza, diagnostiquée comme souffrant d’un cancer et qui est décédée dans des circonstances discutables. Alors que cette affaire avait fait l’objet d’une déclaration du ministre de la Santé, Anil Gayan, au Parlement même le 3 mai,le député du MMM réclamera, lui, une enquête indépendante sur cette affaire par un Senior Magistrate.
Reza Uteem s’intéresse à Robin Appaya
Pour les autres ministres, une palette de thèmes. Comme la route de Terre Rouge – Verdun qui sera l’objet d’une question de Rajesh Bhagwan, tandis que le député du Mouvement Patriotique Raffick Sorefan se concentre cette semaine sur la santé et sur les laboratoires médicaux privés tout en gardant une petite question pour le ministre Bodha sur les accords signés avec la Corée du Sud sur les projets d’infrastructure.
Reza Uteem s’intéresse à Robin Appaya. Il demandera au ministre des Terres et du Logement de révéler la nature du poste qu’il occupe, les qualifications requises pour le poste et celles dont dispose le titulaire, les salaires et autres allocations qu’il perçoit et les procédures initiées pour son recrutement. Le même député reviendra à la charge sur le Super Cash Back Gold.
Le dossier BAI sera également évoqué par le député travailliste Osman Mahomed, qui demande au ministre Bhadain de dire s’il y a eu des doléances formulées contre l’ex-BAI par les détenteurs de police d’assurance et autres produits offerts. Le député rechercha par ailleurs des éclaircissements sur le métro léger et sur l’interdiction d’exporter de la ferraille.
Le prix de vente de médicaments sera l’objet d’une question du député du PTr Ritesh Ramful, alors que son collègue du MMM Aadil Ameer Meea veut connaître le sort du projet Neotown et la situation des Chief Executives des administrations régionales, les noms des nouveaux cadres nommés depuis janvier 2016 ainsi que leur adresse et ce qu’il est advenu de ceux qui ont occupé ces fonctions à titre intérimaire.
Danielle Selvon a quatre questions, le maximum réglementaire, sur, entre autres, le sort des marchands ambulants ailleurs qu’à Port-Louis, sur le commerce des singes et sur les appareils défectueux du centre cardiaque du Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital. Préoccupation bien différente pour les députés rouge Ezra Jhuboo qui choisit l’interdiction de la pêche dans les lagons, mauve Veda Baloomoody qui, lui, réclame des précisions sur l’introduction du kreol au secondaire et le bordeaux Alan Ganoo qui souhaite voir l’introduction d’un Food Waste Reduction Bill et la destruction des maisons qui contiennent de l’amiante.
Quant au  backbench de la majorité, il démontre qu’il est désormais bien bridé et qu’il n’adressera que des questions qui ne dérangent pas les ministres. Le plus connu des empêcheurs de tourner en rond, Bashir Jahangeer, a une unique question consacrée certes au secteur énergétique, mais c’est sur les Independent Power Producers. Il demandera en effet à Ivan Collendavelloo ce qu’il est advenu des négociations entamées avec la compagnie Alteo pour l’exploitation d’une centrale charbon-bagasse. On est loin des appels d’offres avec des spécifications taillées sur mesure du CEB.