– Parmi 10 interpellations pour le Front Bench, soit 8 pour le PM et 2 pour la VPM, alors que le DPM et le ministre Mentor ne seront pas sollicités

La tranche du Question Time de mardi, probablement l’une des dernières avant la dissolution, et irrémédiablement l’ultime avant les prochaines vacances d’hiver, ne comprend que 43 interpellations, dont huit pour le Prime Minister’s Question Time. L’on note également que le Deputy Prime Minister (DPM), Ivan Collendavelloo ainsi que le ministre Mentor, sir Anerood Jugnauth n’auront aucune réponse à fournir aux députés de l’Assemblée nationale pour cette même séance.

Parmi les sujets qui retiendront l’attention lors de la tranche des questions au Premier ministre et Leader of the House, Pravind Jugnauth, le Prime Minister’s Question Time (PMQT), il y a le rapprochement remarqué ces derniers temps de l’ancien directeur de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) Karl Mootoosamy à Lakwizinn du Prime Minister’s Office (PMO). Ainsi, le député du MMM Rajesh Bhagwan veut savoir du chef du gouvernement si le principal concerné a été nommé conseiller au Bureau du Premier ministre. Il interpellera aussi le chef du gouvernement et ministre des Finances sur les locataires de la SICOM Tower à Ebène notamment la compagnie Fundkiss Technologies Ltd. Il veut savoir depuis quand cette compagnie y est abritée et les conditions imposées pour occuper ces locaux.

Pour sa part, Veda Baloomoody s’intéresse à la vente annoncée des Casinos de Maurice. Il veut savoir si les responsables du management des Casinos de Maurice ont rencontré les représentants syndicaux des employés pour des consultations dans le cadre de cette vente.

Visiblement dans un « fighting mood » ces derniers temps, le député du PMSD, Adrien Duval est en quête d’informations du PM en ce qui concerne l’enquête de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) sur le multimilliardaire controversé, Alvaro Sobrinho. Déjà que c’est Pravind Jugnauth lui-même qui avait précédemment soumis une lettre d’allégations anonyme à la Commission anti-corruption pour qu’elle enquête sur les faveurs que certaines personnes auraient bénéficié de l’homme d’affaires angolais.
Reza Uteem cherchera des informations sur la contribution annuelle mauricienne au sein du Fonds Solidarité Africain mais aussi sur le représentant du gouvernement mauricien au sein de cette organisation. Adil Ameer Meea interpellera le Premier ministre sur le nouveau directeur de l’Audit, Sunil Romooah, fraîchement nommé à ce poste en remplacement de K. C. Tse Yuet Cheong.

Parmi les autres interpellations à l’ordre du jour, Osman Mahomed tentera une ultime fois de raviver le dossier BAI en interpellant le ministre des Services financiers, Sudhir Sesungkur, sur l’évaluation des biens du défunt groupe de Dawood Rawat placé sous le contrôle de la National Property Fund Ltd.

Adrien Duval voudra savoir si le bureau du Solicitor General avise légalement la Gambling Regulatory Authority car dernièrement c’est le tombeur de l’affaire Bet365, le prédécesseur de Maneesh Gobin au poste d’Attorney General, Ravi Yerrigadoo qui se représente le régulateur en Cour suprême en compagnie de la nominée politique du MSM au sein des commissions électorales, Ammanah Ragavoodoo. Il veut savoir pourquoi ces hommes de loi proches du pouvoir ont été choisis. Il évoquera aussi le dossier du Sugar Insurance Fund Board avec le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, les dessous du rapport du Fact-Finding Committee institué sur « des fraudes » présumées lors de l’acquisition de terres. Il veut savoir si le ministre de tutelle est prêt de rendre le rapport du FFC public ou encore des informations sur les actions prises découlant des conclusions du comité présidé par Luchmyparsad Aujayeb.

Par ailleurs, le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha aura quatre interpellations parlementaires à répondre, notamment celles de Reza Uteem sur les coûts du projet de l’autopont de Decaen ou encore des informations sur le projet A1-M1 Link Road.