Les conditions n’étaient pas réunies pour un baptême de feu à l’Assemblée nationale comme ministre de la Jeunesse et des Sports. Non seulement Stephan Toussaint s’est fait remonter les bretelles par la Speaker, Maya Hanoomanjee, mais il a aussi été traité « d’arrogant » par le député de l’opposition, Franco Quirin. Le successeur de Yogida Sawmynaden aura donné la nette impression, lors de sa première question parlementaire, de ne s’être nullement préparé pour faire face aux députés de quelque bord qui soit.
 C’est la question sur la convention signée entre la Mauritius Football Association (MFA) et Montpellier Hérault Sports Club, avec le soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports, qui a ouvert les débats. Elle provenait du député MMM et aussi responsable du dossier sport et jeunesse au sein de ce parti, Franco Quirin. Ce dernier voulait connaître « les conditions attachées » à la signature de ce contrat et « les implications financières du MJS » dans un tel projet. Dans sa réponse, Stephan Toussaint a expliqué qu’une des mesures annoncées dans le discours-programme 2015-19 était « la création d’une High Level Football Academy ». À ce titre, son ministère est « engagé dans des discussions avec plusieurs clubs européens », dont West Ham, Celtic, Feyenoord Rotterdam, Bastia SC et Montpellier Hérault SC.
« Après une série de discussions avec la direction de Montpellier Hérault SC, un Memorandum of Understanding fut signé entre la MFA et le club français en la présence de mon prédécesseur (ndlr : Yogida Sawmynaden) en novembre 2016. Le MOU spécifie les objectifs de ce partenariat, les obligations des différentes parties et les implications financières, entre autres », a expliqué le ministre des Sports. Ce dernier a déclaré que « la MFA sera responsable de la gestion de ce programme ». Son ministère, pour sa part, aura la responsabilité d’améliorer le centre de Réduit, connu comme le centre Technique François Blaquart, qui devait accueillir les joueurs et entraîneurs.
« Suite à une visite effectuée par les officiers de mon ministère et ceux des Infrastructures publiques à Réduit, un espace a été identifié pour la construction de dortoirs pouvant accueillir 60 personnes », a indiqué Stephan Toussaint dans sa réponse initiale. Toutefois, à la première question supplémentaire du député Franco Quirin, la situation devait déraper. En effet, le député mauve a demandé combien le ministère des Sports aurait à débourser pour mettre en oeuvre ce projet. Stephan Toussaint a alors tenté de relire sa réponse.
Hanoomanjee : Please do not read out your whole reply and just answer to that question again. Just point out.
Toussaint : Mon ministère sera responsable de l’infrastructure. Donc, comme on l’a dit, actuellement il y a le ministère des Infrastructures publiques qui travaille sur la rénovation et la préparation de nouveaux dortoirs pour 60 personnes.
Quirin : Je suis désolé, l’honorable ministre malgré toute son arrogance n’a pas répondu…
 S’en suit alors un brouhaha indescriptible où Franco Quirin est interrompu en plusieurs occasions dans sa tentative de poser une question supplémentaire sur ce dossier. Après que la présidente de la chambre a ramené de l’ordre, le député du MMM est revenu à la charge en demandant si le MJS a déjà préparé un budget pour ce projet, « ou bien le ministère travaille-t-il au petit bonheur, sur les belles paroles ? J’aimerais savoir s’il y a un budget qui est prévu puisque, selon certaines informations qui circulent, rien que pour utiliser le nom Montpellier Hérault, le ministère aura à débourser une forte somme. Est-ce que le ministre confirme ce que je dis ? »
Nouveau tintamarre et nouvelle interruption des débats. Des échanges musclés ont lieu entre les deux parties de la chambre, forçant Maya Hanoomanajee à de nouveau intervenir. Au final, Stephan Toussaint a continué à jouer à cache-cache sur cette question, visiblement embarrassante, sans pour autant que les renseignements à ce sujet soient obtenus.
Ajoutant son grain de sel, le député Guito Lepoigneur voulait savoir ce qu’est advenu des négociations annoncées au départ avec West-Ham. Le ministre Toussaint a répondu que « we are actually in contact with West-Ham and we are waiting for their propositions ». Le député MMM a demandé si le ministre peut déposer une copie de la convention signée entre son ministère, la MFA et Montpellier Hérault. « I’ll table », a répondu le ministre. Ce dernier n’a toutefois pas précisé, à une autre question supplémentaire du député Quirin, comment ce projet évolue.