Au programme du Question Time de mardi prochain à l’Assemblée nationale figurent 66 Parliamentary Questions, dont seize pour le Prime Minister’s Question Time (PMQT). Des interpellations qui retiennent l’attention, relevons celle de la parlementaire siégeant en indépendant, qui demandera au Premier ministre de faire une déclaration sur l’éventualité d’une réduction des salaires et des allocations des ministres dans le sillage des critiques dans le dernier rapport de l’Audit sur les Finances publiques. Pour la tranche des motions, mardi, les débats devront reprendre sur le Land Drainage Bill et des amendements au Mauritius Institute of Education Act.
Les principales Parliamentary Questions de la tranche du PMQT qui devaient retenir l’attention mardi sont inscrites au nom de
Danielle Selvon, qui voudrait savoir si l’heure n’est pas venue pour appliquer une réduction des salaires et des allocations des ministres au vu des « numerous excesses and failures of adequate controls in public spending » dans le secteur public, dénoncés par le rapport de l’Audit ;
Reza Uteem, qui s’intéresse au renouvellement des grosses cylindrées pour les ministres en donnant des détails sur la capacité des voitures ;
Rajesh Bhagwan voulant savoir les allocations versées aux membres du conseil d’administration du National Investment Trust. Il veut aussi obtenir des informations sur le projet de Rose-Belle Business Park Ltd, exécuté par Landscope Mauritius et les Parking Tower Projects d’Ebène CyberCity ;
Sangeet Fowdar, qui revient à la charge avec le financement des partis politiques en proposant l’introduction à l’Assemblée nationale d’un Funding of Political Parties Bill ;
Alan Ganoo, qui voudrait un engagement du Premier ministre au sujet de la présentation d’un nouveau Declaration of Assets Bill, aussi bien que les mesures en vue de lutter contre le gaspillage de fonds publics;
Dinesh Ramful au sujet des mesures envisagées pour lutter contre le Money Laundering notamment dans le milieu des courses hippiques du Mauritius Turf Club ;
Veda Baloomoody, intéressé à prendre connaissance de la liste des fournisseurs de la Mauritius Duty Free Paradise aussi bien que les moyens déployés à l’aéroport et au port dans la lutte contre la drogue et
Kavi Ramano, inquiet des allégations à l’effet que l’unité syrienne de Lafarge Holcim est engagée dans le financement terroriste en faveur de l’Etat Islamique et la nécessité d’une enquête au niveau de Lafarge (Mauritius) Cement Ltd.