Les parlementaires de l’opposition, ceux du MMM et du MSM, ont effectué un Walk-Out à 15 heures 40, cet après-midi, alors que la seconde partie du Question Time était bien enclenchée. Le ministre des Administrations régionales, Hervé Aimée, n’a pas apprécié le fait que le leader de l’opposition, Paul Bérenger, l’avait traité de « bourrique » alors qu’il répondait aux interpellations supplémentaires de l’opposition au sujet des amendements au Local Government Act 2011.
Le ministre a protesté énergiquement auprès du Deputy Speaker, Pradeep Peetumber, à ce sujet et a réclamé que le leader de l’opposition se rétracte. Paul Bérenger a reconnu avoir utilisé le terme « bourrique », notamment que « le ministre se comportait en tant que bourrique sur cette question ». Il a également souligné que la présidence de la Chambre n’a trouvé rien à redire quant à l’attitude inacceptable adoptée par le ministre à l’égard de la Commission Electorale et de l’Electoral Supervisory Commission.
Le Deputy Speaker a ordonné au leader de l’opposition de se rétracter. Mais Paul Bérenger devait catégoriquement refuser préférant effectuer un Walk-Out. Dans les rangs de l’opposition, seul le député Eric Guimbeau est resté à sa place dans l’hémicycle pour la suite du Question Time.