Une cinquantaine d’interpellations parlementaires sont à l’ordre du jour des travaux de l’Assemblée nationale demain. Les dossiers privilégiés par les députés de l’opposition promettent des échanges animés vu la teneur en controverses. Ainsi, l’on relève le cas de Yousreen Choomka, directrice de l’Independent Broadcasting Authority, l’affaire Alvaro Sobrinho, le confident de la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, et les dessous des permis de SMS Pariaz. L’on notera que le PMSD persiste et signe avec la série de Motions de Disallowance avec Aurore Perraud réclamant l’annulation des derniers règlements au sujet de la Corporate Social Responsibility (CSR).
Douze interpellations sont inscrites pour la tranche du Prime Minister’s Question Time, dont
– Adrien Duval s’intéressant aux acquisitions immobilières par des étrangers avec des informations relatives au nombre de propriétés sous le Property Development Scheme, l’Integrated Resort Scheme, le Real Estate Scheme et le Hotel Investment Scheme de janvier 2015 à ce jour. Le même député du PMSD évoquera la gestion de la MBC avec le poste de Director of News vacant et les intentions du gouvernement à ce sujet ;
– le Whip Baboo abordera la question du Merger entre le Registrar General Department et la Mauritius Revenue Authority, projet annoncé dans le dernier budget ;
– Rajesh Bhagwan maintient la pression sur les nominés politiques en réclamant des précisions sur les allocations et autres Fringe Benefits versés à Yousreen Choomka ; il va sans dire que les activités d’avocat-apporteur d’affaires qu’est la directrice de l’IBA, en particulier les fees d’intervention, devront fournir de munitions pour les interpellations supplémentaires ;
– le même député du MMM fera feu de tout bois sur le dossier de SMS Pariaz car Rajesh Bhagwan demandera au Premier ministre de rendre publique la liste de demandes de permis logées auprès de la Gambling Regulatory Authority et de permis alloués et plus précisément sur le cas de SMS Pariaz, il est en quête d’informations de la GRA au sujet d’un permis pour un Outlet de paris ;
– un autre pôle d’intérêt se dessine avec la PQ de Rajesh Bhagwan au sujet des salaires et des conditions de service du Chairperson de la Mauritius Civil Service Mutual Aid Association et le contrôle exercé par le ministère des Finances sur les opérations de ce dernier organisme ;
– Reza Uteem évoquera la commission d’enquête annoncée sur la vente des 23 % d’actions du défunt groupe BAI au sein de BRITAM (Kenya) en réclamant des précisions sur la composition et les attributions de cette commission suite à une décision du conseil des ministres ;
– ce même député reviendra à la charge sur le dossier Alvaro Sobrinho en demandant au ministre des Finances de confirmer si la Banque de Maurice avait institué des enquêtes sur ce multimillionnaire angolais avec résidence en Suisse tout en révélant le nombre d’enquêtes et les conclusions ;
– Danielle Selvon, parlementaire siégeant en indépendant, réclame la liste de Court Cases impliquant le gouvernement depuis décembre 2014 avec des indications au sujet de l’identité des hommes de loi exerçant dans le privé dont les services ont été retenus et le montant des honoraires versés ;
– elle s’intéresse aussi au cas d’Alvaro Sobrinho, le multimilliardaire angolais. Danielle Selvon voudrait savoir si le confident d’Ameenah Gurib-Fakim a été hébergé dans des résidences officielles appartenant à l’État et si des permis sollicités par ce même Alvaro Sobrinho avaient été refusés en 2014 ;
– à l’heure du Question Time, le député du MMM Aadil Ameer Meea évoquera la vente des avoirs de l’ancien groupe BAI de même que le montant des fonds recouvrés. Le député travailliste Ritesh Ramful s’intéresse au remboursement des victimes du Super Cash Back Gold. De son côté, Reza Uteem s’intéresse à la Special Investigation instituée en vue de faire la lumière sur des rachats d’actions controversés du groupe New Mauritius Hotels Ltd. De l’électricité est à prévoir avec l’interpellation au nom du député Bashir Jehangeer au Deputy Prime Minister et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo. Ce député de la majorité voudrait savoir les conditions et allocations du Chairperson du Central Electricity Board et le nombre de boards de Para-Statal Bodies sur lesquels il siège.