Les premières interpellations parlementaires déposées en prévision de la prochaine séance de l’Assemblée nationale indiquent que l’ancien partenaire d’affaires de Nandanee Soornack et le plus VIP des Viré Mam, Rakesh Gooljaury, sera en vedette. D’autre part, l’Opposition prévoit une opération « bate rande » en ce qui concerne les Advisers et autres nominés politiques après l’exercice de déballage des allocations et Fringe Benefits alloués aux « plus Rs 100 000 Boys » de Navin Ramgoolam. De son côté, le Chief Whip, Mahen Jhugroo, ne compte pas lâcher prise par rapport aux avantages, dont a bénéficié l’entourage de Navin Ramgoolam, dont Me Geoffrey Cox, ces dernières années.
La Parliamentary Question adressée par le Whip de l’Opposition, Rajesh Bhagwan, au sujet des ajustements de Rakesh Gooljaury, dispose d’un potentiel pour faire monter la tension au sein de l’hémicycle. En effet, le député du MMM demandera au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, d’obtenir des explications du commissaire de police, Mario Nobin, au sujet de l’immunité accordée au patron de Fashion Style et jusqu’à l’année dernière un très proche de Navin Ramgoolam.
Rajesh Bhagwan dresse la liste de scandales portant sur des milliards dans lesquels le nom de Rakesh Gooljaury est cité, soit les prêts massifs obtenus de la Mauritius Post and Cooperative Bank, les contrats exclusifs de restauration au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport (Airway Coffee) en partenariat avec Nandanee Soornack, la SICOM Tower Saga, les allocations de State Land et de Pas Géométriques, l’affaire de Roches-Noires et la Mauritius Duty Free Paradise Saga. Toutefois, il s’étonne que la police fasse preuve, à ce jour, d’une extrême timidité pour convoquer l’ancien partenaire d’affaires de « Madam Ou Konné Ki Mwa » pour interrogatoire.
Ce même député de l’Opposition compte soulever un autre dossier qui porte atteinte à la réputation internationale du centre financier de Maurice. Il interpellera le ministre des Services financiers, Roshi Bhadain, sur les conséquences de Lalit Modi Gate avec d’importants fonds de Black Money transitant par l’Offshore à Maurice. Ce scandale financier, qui defraie la chronique en Inde depuis des mois, a vu le nom d’une entité mauricienne Wilton Investments, être cité. Aux dernières nouvelles, l’Enforcement Directorate de l’Inde a obtenu des ordres de la Cour suprême en Inde pour le gel et rapatriement des fonds versés à Maurice par Lalit Modi, le commissaire en fuite de l’Indian Cricket Premier League.
Rajesh Bhagwan demandera au ministre Bhadain de confirmer si des sociétés mauriciennes sont impliquées dans ces transferts illégaux. Si tel est le cas, il voudrait prendre connaissance du montant de ces transferts ainsi que l’identité des compagnies en question.
De son côté, le député Veda Baloomoody se penche sur le projet de Nine-Year Schooling en demandant à la ministre de l’Education nationale, Leela Devi-Dookun-Luchoomun, de préciser les changements majeurs envisagés dans le système éducatif, si le gouvernement envisage la construction de nouveaux collèges, de même que le calendrier de travail, aussi bien que le coût global.
Le député Reza Uteem soulèvera la question de la mise sur pied de la SME Bank avec le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, ciblé. Le même député s’intéresse au dossier du Law and Order. Il demandera au Leader of the House de révéler le nombre de meurtres commis depuis 2005 de même que les conclusions des enquêtes policières diligentées.
Dans un autre ordre d’idées, le député Uteem demandera au ministre des Services financiers de révéler le nombre d’Advisers et de consultants recrutés par son ministère avec les différentes enquêtes initiées depuis le début de l’année. Il voudrait prendre connaissance des termes et conditions agréés, les critères adoptés pour le choix arrêté et le montant payé.
Les autres interpellations pour la séance de mardi sont les dépenses encourues par l’ancien gouvernement Ramgoolam avec les missions confiées à Me Geoffrey Cox, (Mahen Jhugroo), l’enquête criminelle recommandée dans le rapport intérimaire de la commission d’enquête sur les courses hippiques à Maurice et les mesures prises suite aux dénonciations de Cheating, de fraude fiscale, d’Under Invoicing à l’importation de chevaux dans ce même rapport (Rajesh Bhagwan), l’organisation du prochain pèlerinage du Haj (Adil Ameer Meea), les bénéficiaires du Stimulus Package pour la période de 2008 à 2014 (Sanjeev Teeluckdharry) et les délibérations du National Aids Committee (Veda Baloomoody).