Compte tenu de la période d’attentisme en prévision de la date de la présentation du Budget pour l’exercice financier 2016/17, l’ordre du jour de la séance parlementaire de mardi prochain se présente sous des signes faméliques. Un seul projet de loi, soit The Independent Police Complaints Commission, Bill, avec « la voiture officielle qui fait grand bruit aux Casernes centrales » en vedette, est inscrit pour les débats en deuxième lecture et adoption. La situation n’est guère différente pour la tranche du Question Time, avec 42 interpellations soumises par les parlementaires, dont sept adressées au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, en début de séance. En passant, les quatre PQs du député Raffick Sorefan ont été jugées irrecevables par le secrétariat et rejetées. Toutefois, le dossier vedette porte sur la décision de la Banque de Maurice de procéder au remplacement des billets de banque en circulation par une nouvelle famille de coupures à partir du second semestre de l’année prochaine. Les autres sujets, qui pourraient faire grand bruit devraient être les nouveaux éléments de la VarmaGate, notamment les Forms 58 falsifiés évoqués lors du procès instruit contre l’ancien Attorney General, Yatin Varma, qui avait été acquitté, ou encore la gestion de la State Land Property Development Ltd dans le sillage du départ de Gaëtan Siew, considéré jusqu’ici comme étant Mr Smart City et de son remplacement par Gérard Sanspeur, Senior Adviser au ministère des Finances en tant que Chairman du board.
Deux députés de l’opposition, Osman Mohamed pour le Parti travailliste et Veda Baloomoody pour le MMM, s’intéressent à la décision de la Banque de Maurice de procéder au remplacement des billets de banques pour une nouvelle famille de coupures à partir de la fin de l’année prochaine. Cette démarche devra déboucher sur des Collateral Damage pour ceux qui pourraient être pris en flagrant délit de Money Laundering quand ils tenteront de changer d’importants fonds non-déclarés jusqu’ici.
Le député travailliste interpellera le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, au sujet de la pertinence de cette décision majeure de la Banque de Maurice, l’envergure de cette opération de même que le coût global. Pour sa part, le député Baloomoody s’intéresse non seulement aux raisons derrière ce remplacement, la date à laquelle cette décision a été entérinée par le Board of Directors de la Banque centrale.
Pour le Prime Minister’s Question Time, le député du Mouvement Patriotique, Kavi Ramano, reviendra à la charge avec le dossier du financement des partis politiques, Il demandera à sir Anerood de faire une déclaration à la Chambre portant sur le calendrier de travail menant à la présentation d’un texte de loi régissant les finances des partis politiques. Le comité, présidé par le Deputy Prime Minister et ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, a déjà présenté un rapport définissant les grandes lignes de cette nouvelle approche au financement des partis politiques.
La VarmaGate figure au chapitre des PQs susceptibles de provoquer la controverse. Le Backbencher de la majorité Sesungkur, réclamera des précisions au sujet du délit de Conspiracy to Pervert the Course of Justice contre l’ancien Attorney General, Yatin Varma suite à une affaire d’agression contre Florent Jeannot à Sodnac en mai 2013. Une affaire de Form 58 falsifié, présenté en Cour, pourrait refaire surface à cette occasion.
La gestion de la State Land Development Company Ltd intéresse deux députés, dont le Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan, et le député de la majorité Sudesh Rughoobur. Rajesh Bhagwan demandera au ministre des Finances de révéler les conditions et les allocations, dont bénéficient les membres du conseil d’administration, dont le président était jusqu’à hier Gaëtan Siew, le nom du General Manager de la SLDC de même que ses salaires et les pouvoirs et prérogatives en ce qui concerne l’allocation des lopins de terre. De son côté, le député Rughoobur voudrait obtenir des détails sur les missions officielles à l’étranger entreprises par les membres du board de la SLDC de janvier 2015 à ce jour de même que les dépenses encourues.
Les autres interpellations à l’ordre du jour concernent les investissements dans l’immobilier effectués par le National Pensions Fund au cours de ces huit dernières années de même les rendements annuels sur ces placements (Sudesh Rughoobur), les commentaires de Moody’s Investors Service sur le secteur des Services financiers (Reza Uteem), les fonds collectés par les différents tribunaux et le budget pour la rénovation des immeubles consacrés au judiciaire au cours de ces cinq dernières années (Shakeel Mohamed), la rénovation du réservoir de La Ferme et les acquisitions obligatoires de terrain (Alan Ganoo), l’identité de l’intermédiaire dans les négociations pour la vente des avoirs de BAI au sein de Britam Kenya (Reza Uteem), la transformation des collèges en académies dans le cadre du Nine-Year Schooling (Osman Mohamed) et  l’introduction du Shift System dans les Urgences aux hôpitaux (Zouberr Joomaye).