Les affaires d’Air Mauritius continuent à retenir l’attention des parlementaires, avec notamment le Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan, revenant sur le nouvel épisode de la Hedging Saga sur le carburant, plombant les finances de cette société. Le maintien du prix du litre d’essence depuis le 6 décembre de l’année dernière, soit à la veille des dernières élections générales, sera également à l’agenda de la prochaine séance du Question Time à l’Assemblée nationale. De son côté, le Chief Whip de la majorité, Mahen Jhugroo, continuera à fouiller les dossiers du précédent gouvernement de Navin Ramgoolam avec notamment une interpellation sur les visites effectuées à Maurice par Ségolène Royal à l’invitation de Navin Ramgoolam de 2005 à 2014.
Le député du MMM Rajesh Bhagwan interpellera le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, sur le dossier d’Air Mauritius, notamment le denier cas de Hedging avec la compagnie payant le baril de pétrole à 102 dollars américains, prix consenti depuis la fin de l’année dernière dans le contrat conclu avec cinq banques commerciales. La tendance sur le marché mondial place le prix dans la fourchette de 40 à 50 dollars américains au cours de ces derniers temps avec la compagnie aérienne nationale payant le double du prix et même pour 40 % de ses besoins, comme tentent de le faire accroire certains.
Rajesh Bhagwan demandera au Premier ministre de révéler les dessous de cette décision sur ce nouvel épisode de Hedging, le montant des pertes accumulées jusqu’ici et les prévisions jusqu’à la fin du contrat, si des mesures disciplinaires sont envisagées contre les responsables de cette décision, si le gouvernement maintient sa décision d’éliminer le privilège des billets d’avion en Business à vie accordé aux anciens Board Members, le nombre de bénéficiaires et s’il est en présence de protestations de la part des actionnaires à cet effet.
De con côté, le député Reza Uteem s’intéresse aux répercussions de tout changement dans la politique d’accès aérien de la part du gouvernement. Il demandera au Premier ministre d’élaborer sur les amendements envisagés à cet effet et d’évaluer leur impact sur les opérations d’Air Mauritius.
Le même député voudrait obtenir du ministre des Finances des indications de l’évolution des paramètres économiques depuis janvier de cette année, notamment le taux de chômage, le montant de la dette publique et de Foreign Direct Investment (FDI).
D’autre part, Rajesh Bhagwan réclame une déclaration du Premier ministre au sujet de la liste de personnalités bénéficiant du privilège de motards de la police lors de leurs déplacements, le nombre de motocyclettes et de policiers affectés à ces missions et si depuis janvier de cette année, il y a eu des changements de politique quant à l’affectation des motards de la police à des VVIPs.
Le député Adil Ameer Meea soulèvera la controverse du prix à la pompe de l’essence, qui n’a pas été révisé à la baisse depuis décembre de l’année dernière. Il demandera au ministre du Commerce, Ashit Gungah, de donner un Breakdown des composantes de la structure du prix de l’essence et les raisons pour lesquelles il n’y a pas eu d’ajustement à la baisse et le montant des contributions des consommateurs de produits pétroliers au Build Mauritius Fund.
Le Chief Whip du gouvernement, Mahen Jhugroo, demandera au Premier ministre de révéler le nombre de visites effectuées par Ségolène Royal à Maurice de 2005 à 2014. Dans chaque cas, il voudrait savoir en quelle capacité Ségolène Royal, l’ancienne compagne du président français François Hollande, a été invitée par l’ancien Premier ministre de même que tous les privilèges et facilités accordés.
Rajesh Bhagwan se préoccupe de l’état financier de la MBC, avec des dettes de presque Rs 1 milliard à ce jour. Toutefois avant de s’attaquer à la santé financière de la MBC, il demandera au ministre Roshi Bhadain de préciser si les nouvelles sont diffusées « in a fair and balanced manner » comme préconisé dans la MBC Act, si des mesures ont été prises au chapitre de la bonne gouvernance, notamment par rapport aux ingérences ministérielles dans le day-to-day running de la MBC. Il voudrait prendre connaissance du montant des découverts bancaires de même que le montant collecté chaque mois au titre des Licence fees.
Les autres interpellations à l’ordre du jour de mardi sont la lutte contre le gaspillage des fonds publics et la nécessité de faire adopter une Fiscal Responsibilty Act (Veda Baloomoody), l’adoption d’amendements à la Police and Criminal Evidence Act pour mettre un terme au système des charges provisoires (Veda Baloomoody), le montant des fees par le ministère de la Santé aux cliniques privées pour des facilités non-disponibles dans la santé publique, dont le MRI (Adil Ameer Meea) et les conseils légaux recrutés par les municipalités et conseils de district d’octobre 2005 à décembre 2012 de même que le montant des honoraires payés (Mahen Jhugroo).