Le transfert des policiers après l’affaire des banderoles du MSM, les rapports de l’Audit et la GRA au Question Time.

La motion d’Adrien Duval sur l’annulation des nouveaux règlements visant les ressortissants étrangers débattue.

Pour la prochaine séance ordinaire de mardi prochain, l’Assemblée nationale reprend le cours normal de ses délibérations, après l’impasse faite sur celle qui était prévue le 30 avril, mais non tenue pour cause de veille du 1er-Mai et celle de vendredi qui aurait pu avoir été ignorée pour son intérêt (voir en hors-texte), retour donc du Question Time avec, au centre des préoccupations, la MBC, l’affaire des banderoles du MSM qui ont provoqué le transfert de deux policiers qui voulaient ramener à l’ordre les agents du parti du pouvoir, les suites données au rapport de l’Audit et la Gambling Regulatory Authority.

C’est Rajesh Bhagwan qui donnera le coup d’envoi des questions au Premier ministre sur la recherche de la composition du conseil d’administration de la GRA, les conditions de leur nomination, le nombre de sous-comités mis sur pied, l’identité de leurs membres, leurs objectifs et les honoraires qui leur sont payés.
Kavi Ramano, le député indépendant, ouvre la série des questions sur la MBC et qui demandera à Pravind Jugnauth si des dispositions seront prises pour que les bulletins d’information soient sous-titrés afin que les malentendants puissent les suivre.
Reza Uteem, lui, s’intéresse au Mauritius Africa Fund et au nombre de requêtes de financement enregistrées, celles qui ont abouti, le montant accordé, le type de projets et les pays dans lesquels les fonds seront investis.

Patrice Armance, du PMSD, veut savoir du Premier ministre et ministre des Finances les mesures initiées pour donner suite aux commentaires sévères faits par le directeur de l’Audit dans ses deux derniers rapports et si des consultations ont été tenues entre le bureau de l’Audit et les ministères qui ont été épinglés.
Son collègue Adrien Duval s’empare du dossier Love Bridge et veut obtenir du Premier ministre le nombre des effectifs que ce projet a mobilisés, celui des familles qui en ont bénéficié, le montant des fonds que cela a requis et celui du budget prévu pour la prochaine année financière.

Arvin Boolell, député du PTr, vise le comité interministériel qui se penche sur le projet de création d’une Land Court ou d’une Land Division ainsi que le nombre de réunions qu’il a tenues. Pour clore le Prime Minister’s Question Time, Danielle Selvon qui cible la MBC avec deux questions, l’une sur l’augmentation des chaînes diffusant en kreol et sur la télévision privée et la suite des demandes à cet effet formulées auprès de l’Indépendent Broadcasting Authority.

Et, après le Premier ministre, son adjoint Ivan Collendavelloo qui doit répondre à la question du député rouge Osman Mahomed sur la Waste Water Management Authority et son projet de construction d’un immeuble à Curepipe et des détails sur le projet initial et celui qui a été arrêté ainsi que les coûts que ces variations ont impliqués.
Intérêt pour les soins oncologiques

Le même député voudrait avoir du ministre de la Santé des informations sur le département mortuaire de l’hôpital Queen Victoria et sur les autopsies qui, selon lui, devraient aussi être réalisées à l’hôpital Jeetoo entre 16h et 22h.

Le député du MSM Bashir Jahangeer s’intéresse à la décongestion routière et à la construction d’une voie de contournement entre le pont de La Flora et Sweet Factory. Le député veut aussi savoir du ministre si des nourrices étrangères seront autorisées à exercer à Maurice.

Aadil Ameer Meea demandera au ministre de la Santé si, en attendant la construction d’un niveau centre d’oncologie à Solférino, le service de traitement du cancer sera décentralisé dans les hôpitaux régionaux.

Aurore Perraud a des préoccupations tout aussi sociales. La députée du PMSD a des questions sur les examens réguliers du Medical Board concernant les bénéficiaires de la pension d’invalidité, sur les affectations de collèges suivant la PSAC et sur le terrain de basketball de Batterie-Cassée.
Le projet de l’hôtel Clear Ocean à Saint-Félix intéresse tout autant Rajesh Bhagwan que son collègue travailliste Ezra Jhuboo. Ils veulent tout connaître de ce projet. Le député du MMM poursuit ses recherches d’informations sur les hauts commissaires et autres ambassadeurs et les missions qu’ils ont effectuées depuis juillet 2018, le coût de leurs déplacements, tandis qu’Ezra Jhuboo a envie de connaître l’état d’avancement du projet de plate-forme pétrolière d’Albion.

Insurance Compensation Fund et Ring Road
Dan Baboo, Whip de l’opposition, va interroger la ministre de l’Education sur le nombre de « credits » obtenus par les candidats au School Certificate et Nando Bodha sur la réouverture de la route B38 entre Pointe-aux-Piments et Mont Choisy.
Reza Uteem a deux questions sur les dons de denrées effectués par la State Trading Corporation depuis 2014, le volume ainsi que l’identité des bénéficiaires et sur le Workfare Programme, tel qu’il a fonctionné depuis 2014.

Salim Abbas Mamode, député bleu, interrogera le ministre de la Sécurité sociale sur les mesures prises afin que les handicapés puissent accéder aux bâtiments publics et, au ministre de la Santé, si un climatiseur sera installé au Ward 3.3 de l’hôpital Jeetoo et enfin sur les facilités de traitement gériatrique à l’hôpital Queen Victoria.
Son collègue de la circonscription Aadil Ameer Meea a aussi une question régionale sur la situation au centre Idriss Goomany de même que deux autres interpellations sur l’Insurance Compensation Fund et sur la Ring Road.

Patrice Armance, qui a décidément le rapport de l’Audit dans le collimateur va, cette fois, demander à Etienne Sinatambou ce que ses services entendent faire suivant les observations du directeur de l’Audit sur le problème d’inondations. Le député du PMSD a aussi des questions sur le Metro Express et sur les projets de logement au No 1 depuis 2015.

Alan Ganoo aura une question pour le ministre mentor sur les délits commis dans les résidences de la région de Rivière-Noire enregistrés depuis avril 2016 et le montant qu’ils représentent.

Adrien Duval qui, contrairement aux semaines précédentes, ne chôme pas cette semaine, puisqu’il a plusieurs questions à la suite, sur le comité présidé par Sulaiman Hansrod, sur les contrats alloués par la CWA depuis 2017, sur la National Corporate Social Responsibility, sur le nouveau plan d’action de disposition des déchets solides et l’introduction du tri sélectif. Chose qui interpelle aussi le député Osman Mahomed.
Veda Baloomoody évoquera l’affaire des policiers transférés suite à l’incident du 18 avril dernier impliquant des activistes qui posaient des banderoles de manière illégale à Plaine Verte. Le député veut savoir s’il y aura une enquête à cet effet.

Pour clore le Question Time et les questions qui n’ont aucune chance d’être entendues, le tourisme, les inondations dans la première circonscription, l’ICTA, un Public Service Bill, l’exercice de promotion des Hospital Service Attendants et des General Workers, les sinistrés de Bain-des-Dames, les occupants des centres de refuge.
L’autre gros morceau de cette séance est la motion d’Adrien Duval ainsi intitulée : « This Assembly resolves that the Non-Citizens (Employment Restriction) Exemptions (Amendment No. 3) Regulations 2019, published under Government Notice No. 68 of 2019 and the Non-Citizens (Employment Restriction) Exemptions (Work Permit) (Amendment) Regulations 2019, published under Government Notice No. 69 of 2019 and laid on the Table of the Assembly on 16 April 2019, be disallowed ».

Cette motion est à considérer en parallèle avec les derniers amendements apportés à l’Immigration Act.

Coté textes, poursuite des débats sur le Mauritius Research and Innovation Council Bill et entame des discussions sur le Road Traffic (Amendment) Bill et la Curatelle (Amendment) Bill, inscrit au nom de l’Attorney General Maneesh Gobin.

Vendredi : Une séance pour la forme et pour les déclarations du PM
Morne séance que celle de vendredi organisée pour compenser l’impasse du mardi 30 avril. Elle était d’autant plus dénuée d’intérêt que le leader de l’opposition, Xavier Duval, avait curieusement choisi de ne pas poser une Private Notice Question.

Le Premier ministre en a profité pour se fendre de deux déclarations, l’une sur le dossier Chagos et l’autre, sur les observations du FMI. Pour l’adepte des déclarations sélectives et qui ne choisit que les bonnes notes reçues dans les rapports internationaux, pas de déclaration sur le classement de Maurice dans le dernier rapport de Reporters sans Frontières qui, s’il maintient le pays à la 58e place n’en observe pas moins que « la liberté de la presse se dégrade à Maurice ».

Pour le reste des travaux, débats sur le Mauritius Research and Innovation Council présenté par le ministre Yogida Sawmynaden et qui est censé révolutionner la recherche à Maurice. Conclusion des interventions sur ce texte mardi prochain.