La police sera sur la sellette pour la prochaine séance du Prime Minister’s Question Time, mardi. En effet, deux dossiers qualifiés d’extrêmement délicats, soit les incidents dans la nuit du 27 mai dernier à Rose-Hill, connus au sein de la force policière comme étant la Coin Idéal Saga, et l’enquête sur le scandale de Horse-power Certificates de la National Transport Authority (NTA) falsifiés, seront évoqués par l’opposition MMM. Parmi les autres sujets qui seront abordés lors de la tranche du Question Time de mardi prochain, relevons la vente avortée de la clinique Apollo-Bramwell avec l’écroulement de l’empire Rawat suite à l’opération Daylight Robbery, le projet mort-né de Neo-Town aux Salines, qui avait été annoncé en mars 2010, suite à la conclusion de l’alliance PTr/MSM et également l’exercice de rebranding de Mauritius Telecom.
Des incidents impliquant une limousine d’un Top Gun de la force policière dans la nuit du 27 au 28 mai dernier, et qui sont depuis devenus le talk des Police Headquarters comme étant la Coin Idéal Saga, seront évoqués lors du Prime Minister’s Question Time à l’Assemblée nationale, mardi prochain. Le Whip du MMM, Rajesh Bhagwan, demandera au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, de confirmer si une grosse cylindrée a été au centre d’incidents le long de la route Royale à Rose-Hill à la fin de mai dernier. Il demandera au Premier ministre de révéler l’identité du propriétaire de la voiture, le nom de la personne, qui était au volant et d’indiquer si une enquête policière a été diligentée dans cette affaire et les conclusions de cet exercice.
Ces incidents, impliquant le fils d’un haut gradé de la police et présentés comme la Coin Idéal Saga, même si les protagonistes s’appesantissent sur le fait qu’ils se sont déroulés à la hauteur de l’église Notre-Dame-de-Lourdes à Rose-Hill, alimentent la chronique au sein de la police depuis bientôt une quinzaine de jours. Dans un premier temps, une lettre de dénonciations, récapitulant en ordre chronologique les différentes étapes de cette soirée pas comme les autres aux postes de police de Rose-Hill et de Coromandel avec des détails précis sur les multiples Occurrence book entries, a été mise en circulation. Devant une enquête départementale ordonnée au plus haut niveau en vue d’identifier le whistleblower ce cas allégué de Dereliction of Duty, en fin de semaine dernière, était disponible une nouvelle correspondance avec des photocopies des OB Entries et une liste des appels téléphoniques échangés entre les principaux protagonistes dans la nuit du 27 au 28 mai dans une tentative alléguée de cover-up de cette « affaire plus qu’embarrassante pour la police ».
Ceux qui sont derrière les dénonciations de la Coin Idéal Saga souhaitent voir toute la lumière faite en toute transparente dans le sillage de la Parliamentary Question de mardi prochain, adressée au Premier ministre, d’autant plus que le commissaire de police Mario Nobin était en mission à l’étranger au moment des faits.
L’autre interpellation concernant la force policière devrait également soulever les passions comme cela a été le cas à différentes étapes. Le député Reza Uteem demandera au Premier ministre de faire une déclaration au sujet de l’enquête du CID Metropolitan North sur le scandale de falsification de Horse-power Certificates de la NTA. Il voudrait prendre connaissance du nombre de cas de faux Horse-power Certificates identifiés, le nombre de suspects interpellés et le nombre de cas criminels logés en Cour.
Cette Horse-power Saga a été émaillée de controverses depuis son éclatement en début d’année avec, notamment des notables, comme le président de l’Alliance française ou encore le ministre Gungah, dont les véhicules circulaient avec des certificats de fitness falsifiés. En contrepartie, les Leading Investigators du CID Metropolitan Nord, dont l’assistant surintendant de police Hector Tuyau et le chef inspecteur Lewis, ont été tout simplement écartés du dossier depuis plusieurs mois déjà pour des « raisons occultes ».
D’autre part, le député Veda Baloomoody réclame que les membres de la force policière, qui comparaissent devant la Discipline Orderly Room, puissent être représentés par des conseils légaux.
Un autre dossier d’actualité porte sur la vente de la clinique Apollo-Bramwell du défunt groupe BAI. Aux dernières nouvelles, le Preferred Bidder, Omega Oak plc, ne serait plus de la course avec les autorités sortant le plan B pour un Management Contract avec la location de la clinique. La confirmation de ce développement pourrait être donnée par le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, en réponse à une interpellation du député Uteem. Celui-ci voudrait savoir le montant de fonds publics injectés par la NIC Healthcare Ltd dans les opérations de cette clinique depuis août 2015, les recettes et dépenses encourues chaque mois et l’aggregate amount of liabilities and receivables thereof.
D’autre part, le député Aadil Ameer Meea s’intéresse au projet de développement de Neo-Town aux Salines, Zouberr Joomaye interpellera le ministre Gayan sur la lutte contre les drogues synthétiques, le Whip Bhagwan sur le Rebranding de Mauritius Telecom.