La reprise des travaux de l’Assemblée nationale hier a été marquée par une nette confrontation entre le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, et la Speaker, Maya Hanoomanjee, sur une question de temps alloué à la tranche des interpellations supplémentaires lors de la Private Notice Question (PNQ) sur le Metro-Express. La conséquence : le leader du PMSD a été “Named” par la Speaker comme le veut la procédure avant d’être sanctionné par une suspension des travaux parlementaires pour deux séances.
Face au refus initial de Xavier-Luc Duval d’évacuer son siège au sein de l’hémicycle suite à son expulsion, la Speaker a levé la séance de manière impromptue durant au moins 80 minutes, le temps de décider de la marche à suivre. Avec la confirmation que le leader de l’opposition n’allait nullement présenter des excuses pour la phrase “I have no respect for you” lors des échanges durant la PNQ, la sanction était appliquée suite à une motion d’urgence présentée par le Premier ministre et Leader of the House, Pravind Jugnauth. Subséquemment, les principales composantes politiques représentées à l’Assemblée ont commenté ce développement, l’opposition blâmant le gouvernement pour sa manière de procéder et ce dernier, par la voie du Premier ministre, condamnant le leader de l’opposition pour ses propos à l’encontre de la Speaker.
Les députés de l’opposition devaient faire preuve de solidarité avec Xavier-Luc Duval, suspendu pour les deux prochaines séances. En l’absence de l’opposition, les travaux devaient reprendre à 15 h 30 avec ce qui restait du Question Time et des ministres, intervenant lors du Statement Time sur des sujets d’actualité, dont l’épidémie de peste à Madagascar et les conséquences pour Maurice ou encore la grève de la faim des femmes-cleaners avec des salaires de Rs 1 500 par mois au Jardin de la Compagnie. Le député-transfuge Soreefan a posé ses trois dernières interpellations parlementaires en tant que backbencher avant qu’il n’accède aux fonctions de Private Parliamentary Secretary (PPS) à partir de lundi prochain.
De son côté, le ministre Sudesh Callichurn a présenté  le National Employment Bill avant que les travaux ne soient ajournés à mardi prochain.