• Le gouvernement de L’Alliance Morisien peut compter sur 44 voix, y compris les deux députés de l’OPR de Rodrigues

L’allocation des huit sièges de Best Loser samedi par l’Electoral Supervisory Commission (ESC), suite aux recommandations du Commissaire électoral, fait que deux circonscriptions seront représentées par cinq députés à l’Assemblée nationale pour le prochain mandat.

Pour l’heure, le gouvernement de L’Alliance Morisien, menée par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, peut compter sur une majorité de 44 voix, en prenant en compte l’adhésion des deux députés de l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) à la ligne gouvernementale.

L’opposition se retrouve, elle, avec 26 sièges, dont 17 de L’Alliance Nationale et neuf pour le MMM. Si l’annonce de la composition du nouveau Cabinet et la prestation de serment des nouveaux ministres devront intervenir en début de semaine, selon des sources dignes de foi de Lakwizinn du Prime Minister’s Office, le choix du leader de l’opposition devra être décidé après consultations entre les deux partenaires de L’Alliance Nationale, soit le Parti Travailliste et le PMSD.

Les chances de Xavier-Luc Duval de garder son poste de leader de l’opposition sont considérées comme nettement amoindries à la lumière de la performance de son parti lors de ces élections générales.

Avec le repêchage, lors de l’attribution des sièges de député correctifs, du ministre sortant des Sports, Stephan Toussaint, et de celui de la Santé, Anwar Husnoo, pour le compte de L’Alliance Morisien, ainsi que de Richard Duval et d’Eshan Juman, pour L’Alliance Nationale, les circonscriptions de Mahébourg/Plaine-Magnien (No 12) et de Port-Louis Maritime/Port-Louis Est (No 3), notamment avec le plus petit nombre d’électeurs inscrits, se retrouvent avec cinq députés, chacune au sein de la prochaine Assemblée nationale.

Un autre fait à noter avec l’exercice entrepris samedi par la Commission électorale, est que la moitié des sièges de Best Losers a été allouée à des candidates battues, soit Stéphanie Anquetil, candidate de L’Alliance Nationale à Vacoas/Floréal (No 16), avec 32,613% des voix, Fazila Jeewa-Daureeawoo, de L’Alliance Morisien, à Stanley/Rose-Hill (No 19), avec 30,807%, Tania Diolle, candidate de L’Alliance Morisien à Belle-Rose/Quatre-Bornes (No 18), avec 31,108%, et Arianne Navarre-Marie, du MMM, à Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest (No 1), ayant obtenu 31,753% du suffrage exprimé.

Avec les Best Losers, le gouvernement récupère trois anciens ministres battus lors de l’étape de First Past The Post. La confirmation dès samedi soir du retour de Fazila Jeewa-Daureeawoo et d’Anwar Husnoo à l’Assemblée nationale a apporté une « certaine sérénité » au sein de L’Alliance Morisien en prévision de la composition du nouveau gouvernement, notamment le Front Bench.

Par contre, au Prime Minister’s Office, on concède le fait que le prochain gouvernement pourrait être “short” d’un représentant de la communauté sino-mauricienne pour « compléter la nation arc-en-ciel ».

La désignation des députés correctifs, après la proclamation des résultats des élections dans les 20 circonscriptions à Maurice et celle de Rodrigues, fait suite, samedi matin, à une séance de travail à la Commission électorale, réunissant le Solicitor General, Me Dhiren Dabee, Jane Lau Yuk Poon, Deputy Electoral Commissioner, Me Moon Seetaram, Principal State Counsel, Yasmine Cassimally, Deputy Director of Statistics, Cheung Tung Shing, Principal Statistician, P. Cunniah, Chief Electoral Officer, D. Mulloo, Deputy Chief Electoral Officer, et R. Oograh, Adviser auprès du commissaire électoral.

L’examen des rapports soumis par les Returning Officers des différentes circonscriptions a permis de dégager l’ordre dans lequel les Best Loser Seats devront être alloués.

« I have the honour to report to the Electoral Supervisory Commission that the appropriate community is the General Population for the first seat, Muslim for the second and General Population for the third and fourth seats », soit respectivement Richard Duval, de l’Alliance Nationale, Ehsan Juman, de L’Alliance Nationale, Stephan Toussaint, de L’Alliance Morisien, et Stéphanie Anquetil, de L’Alliance Nationale, avec 32,613%.

Poursuivant l’analyse des résultats, le commissaire électoral souligne dans son rapport que « according to paragraph 5 (4) of the First Schedule of the Constitution, so far as possible, three seats shall one by one be allocated to the most successful unreturned candidates (if any) belonging both to the most successful party and to the appropriate community… », soit dans l’ordre de la communauté musulmane, de la population générale et de la communauté musulmane, à savoir Fazila Jeewa-Daureeawoo de L’Alliance Morisien, Tania Diolle de L’Alliance Morisien et Anwar Husnoo de L’Alliance Morisien.

Le huitième siège de Best Loser est alloué « to the most successful unreturned candidate (if any) belonging to the most successful of the parties that have not received any of the 8 seats and to the appropriate community », avec Arianne Navarre-Marie, du MMM, ayant recueilli 31,752% de voix, ayant été désignée.