Il n’y a visiblement pas un avant et un après 1er mai pour l’opposition, qui est toujours à l’offensive puisqu’elle relance ses missiles, dès ce mardi, à l’Assemblée nationale, après le mardi de pause du 30 avril décidé par le Premier ministre. Aussi, au Question Time, les sujets qui font débat depuis quelque temps reviennent sur le tapis comme les inondations et l’entretien des drains, la FIU et les Ponzi Schemes, l’entretien des drains, l’axe Bunwaree/MITD, les compagnies de Gooljaury et l’existence d’un clan familial à la MBC.
Pravind Jugnauth ouvre les hostilités avec une question pour le PM sur le coupon de Rs 100,000 remis aux familles sinistrées des inondations du 30 mars et l’extension de cette mesure aux autres familles affectées par les crues du 13 février.
C’est Reza Uteem qui évoquera le scandale des Ponzi Schemes avec une question au chef du gouvernement sur la Financial Intelligence Unit, le nom de Suspicious Transaction Reports reçus, les investigations menées et les résultats de ces enquêtes.
Le Dr Raffick Sorefan s’intéresse au trafic à l’embauche sur l’axe Maurice/Bangla Desh et l’interpellation d’un agent recruteur et de deux autres individus dont un proche d’un membre du gouvernement. Le même député interrogera le PM toujours sur un Fact Finding Committee insitué sur deux policiers qui avaient été arrêtés le 31 mai 2012.
Rajesh Bhagwan veut savoir ce qui s’est passé dans le cas de Dev Ramboccus, neveu du directeur général de la MBC. Il veut savoir de Navin Ramgoolam si ce technicien avait été suspendu de ses fonctions l’année dernière. Le député veut, de plus, connaître les raisons derrière cette décision de même que la nature du poste qu’il occupe actuellement.
Joe Lesjongard a, lui, deux questions pour le PM, l’une sur la mise sur pied d’une Police des polices pour des enquêtes indépendantes sur les agents de l’ordre et, l’autre, sur une lettre qu’a adressée le ministère des Administrations Régionales à la présidente de la Local Government Service Commission, Leela Devi Aleear.
Autres questions pour Navin Ramgoolam, l’état des Police Quarters d’Abercrombie, la possibilité d’un amendement constitutionnel pour qu’une femme au moins soit présentée dans chaque circonscription, l’organisation du service des hélicoptères de la police et l’aménagement d’un nouvel aéroport dans le Nord.