L’intervention à l’Assemblée nationale, hier en fin de matinée, du Chief Guest au 47e anniversaire de l’Indépendance et 23e de la République, Narendra Modi, a été marquée par l’émotion et la chaleur des relations étroites entre l’Inde et Maurice. Il est le 5e Premier ministre indien à s’adresser à l’Assemblée mais le premier à intervenir un 12 mars, date combien symbolique pour Maurice du fait de son accession à l’Indépendance mais aussi pour l’Inde, car le 12 mars 1930, le Mahatma Gandhi avait entamé sa “Dandi March” (la “Marche du Sel”), menant à l’indépendance de la Grande Péninsule. « Your National Day honours Mahatma Gandhi. It forms a deep bond of emotions between the two countries », a-t-il dit.?Pendant un peu plus d’une vingtaine de minutes au sein d’un hémicycle, des plus recueillis pour l’occasion, Narendra Modi a réitéré le soutien indéfectible de l’Inde à Maurice et aura plaidé la collaboration et la coopération de New Delhi à l’épanouissement de Maurice. « It is a relationship about heart and sentiments and not limited by boundaries », a déclaré le Chief Guest dans sa conclusion à l’Assemblée nationale. L’exemple concret est que l’Inde a réaffirmé sa décision de ne rien faire de ce qui serait susceptible de mettre en danger les intérêts de Maurice. Il faisait état des discussions au sujet de l’avenir du Double Taxation Avoidance Treaty (DTAT).?« We will do nothing to harm the offshore sector…  It had been a great privilege to be a development partner to Mauritius. We will always be ready to do more in accordance with your vision », a affirmé le Premier ministre indien sur ce chapitre, en évoquant la décision de l’Inde d’assurer la participation de ce pays dans la construction d’une seconde cybercité ou encore la mise en place de nouvelles facilités de stockage de produits pétroliers dans le port.?Plus loin, Narendra Modi, qui devait soutenir que les changements de gouvernement dans les deux pays n’affectent en aucune façon les relations entre Maurice et l’Inde, a fait ressortir que « we will deepen our cooperation and do everything we can to strengthen our capabilities ».?Au-delà des célébrations des relations à toute épreuve et historiques entre l’Inde et Maurice, le discours de Narendra Modi aux parlementaires se sera aussi démarqué par le volet consacré à la région de l’océan Indien. « Our destinies (Indian and Mauritius) are linked by the currents of the Indian Ocean », a-t-il fait comprendre. « Maurice mérite d’être le leader de la communauté de l’océan Indien », a-t-il ensuite déclaré en substance avant de lancer un appel pressant à tous les pays du bassin de l’océan Indien pour renforcer les relations existantes. Il devait également parler de « shared commitment to peace and prosperity in the Indian Ocean ». ?Le Premier mnistre indien s’est dit convaincu que, sous le leadership de sir Anerood Jugnauth en tant que chef du gouvernement, Maurice réalisera encore d’autres progrès. « I’m confident that under Prime Minister Jugnauth, development in Mauritius will become more impressive », s’est-il appesanti. Le Chief Guest a également rendu hommage à l’ancien Premier ministre, feu sir Seewoosagur Ramgoolam, pour sa contribution à la lutte pour l’indépendance et pour avoir jeté les bases solides du partenariat indo-mauricien.?Le Premier ministre indien ne manquera pas dresser un parallèle entre l’Inde et Maurice, qui ont connu des changements de gouvernement au cours de l’année dernière. « We got two things similar. It’s after a long time that a single party won absolute majority in our two countries. In both Parliaments, it is more interesting, I have the honour to say Madam Speaker », avec les premiers applaudissements des parlementaires pour cette séance solennelle et historique.