Le No 3 du gouvernement pris en flagrant délit de mensonge et pas n’importe où, à savoir au Parlement. C’est ce qui s’est produit mardi dernier à l’Assemblée nationale, lorsque le ministre des Terres et du Logement, Showkutally Soodhun, a affirmé, non pas une fois mais à deux reprises, qu’il n’était pas ministre en février 2011, à l’époque où sa société Mohamed Umeeir Ibne Showkut sollicitait des faveurs du gouvernement. “On 10th February 2011, when I was not Minister at all “ “On 15th February 2011, the letter of intent was issued by the Ministry, I was not Minister, to the effect that an industrial lease of a period of 60 years would be granted to the company”. Or, Showkutally Soodhun était bel et bien ministre à la période mentionnée. Il était le ministre de l’Industrie et du Commerce de Navin Ramgoolam de mai 2010 jusqu’à juin 2011 d’où il fut éjecté au profit de Michael Sik Yuen. Muté ou dégradé aux Coopératives, il y restera jusqu’à sa démission du gouvernement le 26 juillet 2011 en pleine affaire MedPoint.
Le No 3 du gouvernement pris en flagrant délit de mensonge et pas n’importe où, à savoir au Parlement. C’est ce qui s’est produit mardi dernier à l’Assemblée nationale, lorsque le ministre des Terres et du Logement, Showkutally Soodhun, a affirmé, non pas une fois mais à deux reprises, qu’il n’était pas ministre en février 2011, à l’époque où sa société Mohamed Umeeir Ibne Showkut sollicitait des faveurs du gouvernement. “On 10th February 2011, when I was not Minister at all “ “On 15th February 2011, the letter of intent was issued by the Ministry, I was not Minister, to the effect that an industrial lease of a period of 60 years would be granted to the company”. Or, Showkutally Soodhun était bel et bien ministre à la période mentionnée. Il était le ministre de l’Industrie et du Commerce de Navin Ramgoolam de mai 2010 jusqu’à juin 2011 d’où il fut éjecté au profit de Michael Sik Yuen. Muté ou dégradé aux Coopératives, il y restera jusqu’à sa démission du gouvernement le 26 juillet 2011 en pleine affaire MedPoint.