Le coup d’envoi des débats sur le budget pour les prochains dix-huit mois, soit de janvier à juin de cette année et pour 2015/2016, sera donné mardi avec l’intervention du député Reza Uteem au nom du MMM, principal parti d’opposition. Le ministre des Services financiers, de la Bonne Gouvernance et des Réformes des Institutions, Roshi Bhadain, lui donnera la réplique. Avec la formule arrêtée d’une moyenne de trente minutes par ministres et d’un quart d’heure pour les parlementaires, avec le Government Chief Whip, Mahen Jhugroo, veillant au grain quant au respect de ce calendrier des débats, l’examen en comité des dotations budgétaires pour ces deux périodes pourra être entamé à partir de la semaine du lundi 13 avril prochain et la fin de l’exercice budgétaire atteinte à la fin de cette troisième semaine d’avril.
Un fait qui devra retenir l’attention est que jusqu’au démarrage de l’examen en troisième lecture du budget présenté lundi dernier par le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, aura la possibilité de proposer une douzaine de Private Notice Questions (PNQ). La première de la série budgétaire est prévue probablement mardi vu que le MMM sera représenté par Reza Uteem lors des débats sur le budget, qui devront être entamés après la traditionnelle séance du Question Time du mardi.
Les autres intervenant annoncés sont le ministre Roshi Bhadain, son collègue de l’Environnement Raj Dayal, de même que Malini Sewocksingh, Maneesh Gobin, Rajcoomar Rampertab, Dharmendar Sesungkur et Sudesh Rughoobur. Pour cette première semaine de débats, deux autres séances, mercredi et jeudi, sont au programme avec le chef de file du Labour, Shakeel Mohamed, au programme de mercredi.
Pour le Question Time de mardi prochain, une cinquantaine d’interpellations sont annexées à l’ordre du jour, dont une dizaine adressées au Premier ministre. Ainsi, le backbencher de la majorité Hurreeram soulèvera la polémique autour du trafic d’armes sur le plan international, impliquant Maurice, dénoncé dans un rapport officiel signé de Kathi Austin de Conflict Awareness Programme.
Le député Dharmendar Sesungkur demandera au Premier ministre de dresser le bilan des activités de la défunte Commission pour la Démocratisation de l’Économie sous l’ancien gouvernement travailliste de même que les dépenses encourues par les membres de cette Commission que ce soit en termes de salaires, de fringe benefits et de voyages ou missions à l’étranger.
D’autre part, au moins quatre interpellations, dont trois inscrites au nom du député sans parti Raffick Sorefan, sont axées sur la construction du Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport Terminal. L’ancien élu du MMM voudrait obtenir des précisions au sujet de la qualité des matériaux, notamment les galvanized metal frames et les curtain wall glasses fixés de même que le coût payé pour ces travaux à l’aéroport. Il réclame qu’une copie du contrat alloué pour les travaux soit déposée sur la table de l’Assemblée nationale.
Raffick Sorefan demandera au Premier ministre d’ordonner un Audit trail sur l’ACONEX Website au SSR International Airport en vue d’établir les coûts des travaux exécutés avec pour objectif de « throwing light on the opacity or transparency of the projet ». Il reviendra également à la charge avec la construction de la seconde piste d’atterrissage à l’aéroport. Il voudrait obtenir officiellement le nom du contracteur, le coût initial des travaux, les variations de coûts, si les travaux sont en conformité avec les spécifications énoncées de même de même que l’autorité pour les paiements.
D’autre part, le cas de Nandanee Soornack sera abordé de manière anodine lors du Question Time de mardi. Le député de la majorité Ravi Rutnah demandera au ministre des Affaires étrangères, Étienne Sinatambou, de confirmer le nom du consul de Maurice à Milan de même que les bénéfices versés à ce diplomate. Une façon de pouvoir dresser des liens entre le consul de Maurice dans cette ville italienne, devenue lieu de refuge pour Madam Ou Konné Ki Mwa (phrase favorite prononcée par nulle autre personne que Nandanee Soornack elle-même).
Mahen Jhugroo questionnera le Deputy Prime Minister et ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, sur les contrats alloués à Airway Coffee de la même Nandanee Soornack. Le Chief Whip s’intéresse au nom de la compagnie assurant les catering services à l’aéroport de même que les conditions agréées lors de la signature de ce contrat.
L’autre député sans parti, Joe Lesjongard, ne lâchera pas la galaxie Soornack/Gooljaury. Les State Lands alloués à Rakesh Gooljaury, le Blue-Eyed Boy des trois VVIPs, sont dans le collimateur de ce député. Celui-ci voudrait obtenir confirmation du vice-Premier ministre et ministre des Terres si le bail alloué à côté du poste de police de Belle-Mare au patron de Fashion Style a été converti de résidentiel en industriel de même que le montant du loyer réclamé pendant toute la durée du bail.
Le même député Lesjongard s’intéresse au monde du jeu, en particulier aux paris sur les matches de football. Il demandera au ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, de solliciter la Gambling Regulatory Authority pour des détails sur les fonds versés au Fonds de Solidarité Nationale de 2003 à ce jour aussi bien que les compagnies suspendues pour violation des règlements. Il voudrait aussi savoir si les sociétés Peerless Ltd et Empowering people Ltd avaient été frappées de suspension en 2010.
Joe Lesjongard voudrait aussi savoir si le feu vert pour le calendrier de la saison hippique du Mauritius Turf Club cette année a été obtenu aux termes du Code of Corporate Governance et des Guidelines sous la Financial Reporting Act.