L’opposition parlementaire MMM/MSM a confirmé sa décision de boycotter l’ouverture de la seconde session de la cinquième Assemblée nationale le lundi 16 avec la lecture du discours-programme 2012/15 par la présidente de la République suppléante Monique Ohsan-Bellepeau. En contrepartie, le programme gouvernemental devrait être l’occasion pour la première sortie officielle conjointe des dirigeants du Remake 2000 de l’alliance MSM/MMM, dont sir Anerood Jugnauth et Paul Bérenger. C’est ce que laissent comprendre des sources autorisées concordantes au sein de l’état-major des deux partis. Entre-temps, sir Anerood Jugnauth poursuit sa campagne de consultations en recevant aujourd’hui à La Caverne successivement l’ancien ministre travailliste et ex-député de Piton/Rivière-du-Rempart (No 7) Mahen Gowressoo et le Père Jocelyn Grégoire de la Fédération des Créoles de Maurice (FCM) avant de reprendre les consultations avec les dirigeants du MMM à partir de 14 heures.
Avec le MMM ayant déjà fixé des réunions lundi prochain à Mahébourg et à Rivière-des-Anguilles dans le cadre de la mobilisation pour le rassemblement politique du 1er mai à Port-Louis, et le MSM sur le point d’annoncer sa série de congrès politiques, les parlementaires de l’opposition brilleront par leur absence à l’ouverture de la nouvelle session de l’Assemblée nationale à partir de 15 h 30. Cette séance parlementaire se déroulera en deux parties distinctes.
La première traitera des formalités parlementaires avec la lecture de la proclamation présidentielle pour cette nouvelle session, l’élection du Deputy Speaker pour succéder au MSM Roopun et le choix du Deputy Chairman of Committees. Il y a encore les différentes instances parlementaires, dont le Public Accounts Committee (PAC), dont la composition devra être annoncée par le Speaker de l’Assemblée nationale Kailash Purryag, après consultations avec les deux principaux blocs à l’Assemblée nationale. L’agenda de cette séance prévoit également que le Statement Time, avec des déclarations urgentes et importantes des ministres, clôturera cette partie.
Réplique officielle
La cérémonie de lecture du discours-programme par la présidente de la République suppléante se déroulera au Sir Harilall Vaghjee Hall à partir de 17 h devant un parterre de personnalités et de VIPs. Auparavant, Monique Ohsan-Bellepeau sera accueillie dans l’enceinte rénovée de l’hôtel du gouvernement par le Premier ministre Navin Ramgoolam et le Speaker de l’Assemblée nationale.
Le principe d’une réplique officielle au programme du gouvernement Ptr/PMSD, animée conjointement par sir Anerood Jugnauth et Paul Bérenger, a été agréé entre les deux partis. Les modalités de cette première sortie conjointe des dirigeants du Remake 2000 de l’opposition devront être finalisées avant la fin de cette semaine. Cette conférence de presse conjointe pourrait être convoquée au plus tôt mardi, le temps de permettre les premières analyses des propositions dans le Government Programme 2012-2015 et aux deux états-majors de « compare notes ».
Entre-temps, le MMM met l’accent sur l’ultime étape au sein de ses instances pour avaliser le Remake 2000 avec la tenue de l’assemblée des délégués, samedi prochain, à la salle municipale de Belle-Rose. Intervenant lors des délibérations du bureau politique d’hier, le leader du MMM a indiqué qu’il s’attend à un vote massif des délégués du MMM en faveur de l’alliance électorale MMM/MSM lors du vote de samedi.
Paul Bérenger a également balisé pendant une heure les contours du Remake 2000 ayant fait l’objet de discussions entre les dirigeants des deux partis jusqu’ici. Même si l’élaboration de la liste des candidats MMM/MSM dans les 20 circonscriptions n’est pas annoncée pour demain, le MMM et le MSM ont eu l’occasion de passer en revue la situation dans certaines circonscriptions.
Les recoupements d’informations indiquent que le principe d’une absence du MSM dans la circonscription de Curepipe/Midlands (N°17) a été acquis, les Sitting Members, Steve Obeegadoo et Satish Boolell pour le MMM et Éric Guimbeau, leader du MMSD, étant quasiment assurés d’obtenir leur investiture lors des prochaines élections. Sunil Dowarkasing du MSM, qui avait jeté son dévolu au N° 17, devra se réconcilier au fait qu’il aura à refaire ses armes électorales dans une autre circonscription.
High Figure
En début de semaine, Éric Guimbeau a eu des séances de travail successives avec le leader du MMM et sir Anerood Jugnauth avec pour principal sujet à l’ordre du jour le Remake 2000. « Toutes les mesures sont prises pour que le MMSD soit fully on board au sein du Remake 2000 », souligne-t-on dans les milieux autorisés du MMM.
Toutefois, d’un commun accord, les dirigeants du MMM et du MSM ont pris la décision de « put on hold » les discussions sur les circonscriptions de Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest (N°1), Rose-Hill/Stanley (N°19) et Beau-Bassin/Petite-Rivière (N°20). Dans ces trois circonscriptions, la problématique de la présence de candidats du MSM se pose dans toute son acuité compte tenu du fait que ces fiefs du MMM sont représentés par des élus mauves à l’Assemblée nationale. La question devra être reprise après l’échéance de la Fête du Travail, le 1er mai.
Ainsi, la nouvelle réunion de cet après-midi à La Caverne entre d’une part sir Anerood et Pravind Jugnauth et de l’autre Paul Bérenger et Alan Ganoo confirmera que la priorité de l’heure demeure la mobilisation en vue du 1er mai. Ils prendront acte de l’auto-exclusion d’Ashock Jugnauth du Remake 2000 après les développements de la fin de la semaine dernière, même si au sein du MMM on s’appesantit sur le fait que les ponts ne sont nullement coupés entre Paul Bérenger et Ashock Jugnauth.
La réunion de cet après-midi sera la dernière de la série car dès jeudi, soit celle avant la réunion du comité central, d’autres dirigeants du MMM et du MSM se joindront autour de la table de discussions. Rajesh Bhagwan, Steve Obeegadoo, secrétaires généraux et Arianne Navarre-Marie pour le MMM et Nando Bodha, Showkutally Soodhun et Leela Devi Dookun pour le MSM participeront aux réunions des éléphants nouvelle version.
L’une des premières décisions attendues concerne la liste des orateurs pour le meeting du 1er mai devant la municipalité de Port-Louis. À ce stade, l’option privilégiée est une liste restreinte d’intervenants en vue de permettre aux deux dirigeants du Remake 2000 de faire état de l’enjeu et des défis sur le plan politique, économique et social dans la conjoncture. Tout semble indiquer que le nombre de moins de dix orateurs à ce meeting, qui pourrait être présidé par Arianne Navarre-Marie, pourrait être un High Figure.
En marge de ces consultations, sir Anerood Jugnauth poursuit sa série de consultations. Après la séance de travail d’hier avec le leader du MMSD, il a reçu ce matin l’ancien ministre travailliste Mahen Gowressoo et le Père Jocelyn Grégoire.
Dans le premier cas, les échanges ont porté sur les retombées de la politique prônée par le gouvernement et la situation à Piton/Rivière-du-Rempart (N°7) alors qu’avec le Père Grégoire, la détérioration sur le plan social et la nécessité d’une commission d’enquête pour lutter contre la recrudescence de la drogue devront figurer en bonne place.