Le Français Laurent Obadia, dont le nom avait été cité dans le scandale Frydu, a touché Rs 28 130 592 du gouvernement mauricien. Il était engagé comme Senior Trade Advisor pour Maurice à Paris. Son contrat initial de trois ans, datant de 2006, a été renouvelé en plusieurs occasions jusqu’à 2015. C’est ce qu’a révélé le ministre des Affaires étrangères, Etienne Sinatambou, à l’Assemblée nationale ce matin.
Répondant à Mahen Jhugroo, qui voulait savoir à quel titre l’ambassade de Maurice à Paris avait retenu les services du Français, qu’Etienne Sinatambou a révélé son statut de Senior Trade Advisor.
Pour ces services, a révélé Etienne Sinatambou, le gouvernement mauricien a déboursé Rs 28 130 592. Durant son contrat, Laurent Obadia a effectué cinq missions officielles, soit au sommet France-Afrique à Cannes, à celui de la Francophonie au Congo, à Davos, en deux occasions ainsi qu’au Sommet de Copenhague au Danemark.
Par ailleurs, Laurent Obadia a voyagé à Maurice en 40 occasions. Selon les « records » disponibles, en 36 occasions, il était en vacances et en quatre occasions il était en voyage d’affaires. En 22 occasions, il a séjourné dans un hôtel à Trou-aux-Biches. « En 30 occasions, son séjour a été payé des fonds publics alors qu’aucune disposition n’est prévue à ce sujet dans son contrat », a insisté Etienne Sinatambou.
Répondant au député de l’opposition Shakeel Mohamed, qui a fait ressortir que Laurent Obadia a été élu meilleur directeur de la communication sur le CAC 40 en France et qu’il était un cadre de Veolia, le ministre des Affaires étrangères a souligné en substance que le poste de Senior Trade Advisor est « challenging »mais qu’il cumulait d’autres fonctions rémunérées en même temps.