La séance de l’Assemblée nationale de mardi prochain verra la clôture des débats sur les amendements au Code Pénal en vue de dépénaliser l’avortement sous certaines conditions. En prélude à des débats, le Question Time de mardi prochain verra des députés de l’opposition interpeller le Premier ministre, Navin Ramgoolam, sur des sujets d’actualité, dont les retombées de son déplacement à Londres cette semaine, en particulier les discussions de demain entre Navin Ramgoolam et son homologue britannique, David Cameron, sur les Chagos. De son côté, le Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan, reviendra à la charge sur la retransmission en direct à la radio et à la télévision des débats à l’Assemblée nationale.
La parlementaire du MMM, Ariane Navarre-Marie, demandera au chef du gouvernement de faire une déclaration à la Chambre sur la teneur des échanges au No 10 Downing Street par rapport aux revendications de la souveraineté de Maurice sur les Chagos. Mais dans la conjoncture politique, il n’est pas à écarter que ce même sujet fasse l’objet de la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Paul Bérenger, à l’ouverture des travaux parlementaires de mardi prochain.
À ce stade, aucune confirmation de ce scénario n’est « forthcoming » car la prérogative de déterminer la teneur de la PNQ revient au leader de l’opposition, qui dispose d’un délai jusqu’à mardi matin pour décider de la marche à suivre. Les discussions officielles de demain à Londres sur l’avenir des Chagos revêtent une importance particulière car elles interviennent presque à la veille de la contestation logée par le gouvernement de la Marine Protected Area autour des Chagos à l’exception de la base nucléaire des Américains à Diego-Garcia devant le United Nations Tribunal for the Law of the Sea et également juste avant l’échéance de 2014 quand Londres devra notifier sa décision à Port-Louis quant au sort des Chagos à l’expiration du bail initial de 50 ans en 2016.
Le député du MMM, Rajesh Bhagwan, demandera des précisions au chef du gouvernement au sujet du projet de retransmission en direct à la télévision et à la radio des débats à l’Assemblée nationale. Initialement, le précédent gouvernement de Navin Ramgoolam avait institué une commission parlementaire sous la présidence de l’ancien ministre du Tourisme, Nando Bodha, en vue de déterminer le cahier des charges politiques pour cette couverture en direct des travaux parlementaires. Mais la prorogation de l’Assemblée nationale le 13 mars dernier avait fait que cette instance parlementaire était devenue caduque.
De son côté, la parlementaire de l’opposition, François Labelle, voudra savoir du Premier ministre s’il compte exiger l’inclusion des chaînes de radio et de télévision dans les bouquets offerts à leurs abonnés par Canal Satellite, DSTV ou encore Parabole Maurice.
Les autres interpellations pour la prochaine séance du Question Time portent sur l’expropriation de dix propriétaires de terrain dans la région de Roche-Bois pour la mise à exécution du projet de Dream Bridge (Aadil Ameer Meea) ; la publicité gouvernementale dans les journaux (Rajesh Bhagwan) ; la recrudescence des vols de vieille ferraille et le nombre de cas d’abus de téléphone et de SMS en tant que plateforme de communications pour des menaces ou des injures (Satish Boolell) ; les contributions au guichet de la Corporate Social Responsibility au cours de ces trois derniers exercices financiers et le nombre de contrats contestés devant l’Independent Review Panel (Alan Ganoo) ; la nomination des membres de l’International Advisory Board de même que les attributions de cette instance et les investissements du gouvernement dans la Regional Development Company Limited (Kee Cheong Li Kwong Wing) ; l’inclusion de l’hôtel National à la rue Pope Hennessy à Port-Louis dans la liste du patrimoine national (Jozique Radegonde) et le fonctionnement de la Commission nationale des Droits de l’Homme.
Pour la séance de mardi prochain, le député Alan Ganoo reprendra les débats sur l’interruption volontaire de grossesse sous certaines conditions. Les autres orateurs prévus pour la clôture sont, le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, le leader du MSM, Pravind Jugnauth, le Premier ministre avant le Summing Up par l’Attorney General, Yatin Varma. Après la mise au vote en seconde lecture, interviendront l’examen en comité et des débats sur des amendements proposés par l’opposition.
Entre-temps, pour la séance spéciale de demain, le député du MMM, Aadil Ameer Meea, donnera le coup d’envoi. La liste des opérateurs de demain comprend pas moins de 13 parlementaires, dont le ministre du Logement, Abu Kasenally, Nita Deerpalsing, Diraj Singh Khamajeet et Abdoulah Hossen, pour le gouvernement et Prithvirajsing Roopun, Françoise Labelle, Nando Bodha, Cehl Meeah, Deven Nagalingum, Franco Quirin, Veda Baloomoody, Steve Obeegadoo et Rajesh Bhagwan dans le camp de l’opposition.