Le Prime Minister’s Question Time de mardi prochain à l’Assemblée nationale s’annonce animé. Et pour cause ! Le chef de file du Labour, Shakeel Mohamed, évoquera la controversable Euro-Loan Saga de 1,1 million d’euros (Rs 45 millions à des taux d’intérêt fixes de 1,5%, dont a bénéficié l’ancien ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo de la State Bank of Mauritius Ltd le 11 septembre 2015. Mais il n’y aura pas que ce dossier qui devra faire monter la tension car le député du MMM Veda Baloomoody abordera l’affaire de la sélection de la Chairperson de l’Independent Broadcasting Authority (IBA), Youshreen Choomka en tant que Chief Executive Officer de cette même institution sans compter le dossier de la privatisation partielle de la MBC abordé par le Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan. Pour faire contrepoids, le Chief Whip, Mahen Jhugroo, compte dépoussiérer le dossier du Senior Adviser on Economic Matters, Andrew Scott, sous le gouvernement travailliste. Le projet de Heritage City continuera à hanter le Question Time avec deux parlementaires, soir Adil Ameer Meea et Shakeel Mohamed, remettant le dossier sur le tapis.
Pour mardi prochain, 57 Parliamentary Questions, dont une douzaine adressée au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth. Les parlementaires seront également conviés à débattre deux textes de loi, soit le National Woman’s Council Bill, piloté par la ministre Aurore Perraud et le National Wage Consultative Council du ministre Soodesh Callichurn. Ce dernier texte de loi devra constituer le plat de résistance lors des manifestations syndicales de demain pour marquer la Fête du Travail, tant cette initiative du gouvernement est décriée par les syndicalistes. Toutefois, les yeux seront braqués sur le Leader of the House quand Madame le Speaker, Maya Hanoomanjee demandera à Shakeel Mohamed de proposer son interpellation ; le chef de file du Labour au Parlement voudrait savoir quand le Premier ministre a été informé des dessous de cette affaire d’Euro-Loan de Rs 45 millions obtenu par le ministre Lutchmeenaraidoo. La teneur de cette interpellation parlementaire porte sur un aspect contesté car un communiqué du Prime Minister’s Office en date du 6 avril dernier avait pris à contre-pied les affirmations de Vishnu Lutchmeenaraidoo dans son affidavit du 4 avril ouvrant la voie à une enquête sur un éventuel délit de Swearing False Affidavit. Cette interpellation de Shakeel Mohamed devra constituer une occasion pour des supplémentaires sur les dessous de l’enquête de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) avec l’ancien ministre des Finances dans le collimateur. Il n’est pas à écarter que le Leader of the House soit appelé à dresser un Update de cette affaire qui défraie la chronique depuis le week-end du 12 mars dernier avec le Full Report actuellement à l’étude à l’Office of the Director of Public Prosecutions (DPP) en vue de décider si les éléments à charge dans le dossier constituent un Prima Facie case sous le Prevention of Corruption Act. La nomination de Youshreen Choomka en tant que CEO de l’IBA devra également soulever des passions en marge de l’enquête diligentée au niveau de l’Equal Opportunities Commission. Le député Baloomoody demandera au Premier ministre de révéler le poste qu’occupait la dénommée Youshreen Choomka avant sa nomination et s’il a déjà soumis sa démission en tant que tel de même que le nombre de postulants pour ce poste à la tête de l’IBA. De son côté, Rajesh Bhagwan s’intéresse à la privatisation de la MBC. Il voudrait obtenir un Progress Report pour savoir où en sont les procédures et si le Prime Minister’s Office est déjà en présence d’offres venant du secteur privé et, si tel est le cas, de révéler les détails. Le Chief Whip de la majorité ne ratera pas l’occasion de faire remonter à la surface des dossiers de l’ancien gouvernement. Mahen Jhugroo veut obtenir des renseignements au sujet du Pr Andrew Scott, employés sous contrat en tant que Senior Adviser on Economic Matters de Navin Ramgoolam. Il cherche confirmation si l’affectation d’Andrew Scott était de nature permanente ou à temps partiel entre mars 2006 et novembre 2014, le nombre de visites effectuées à Maurice de même que les dépenses encourues par le gouvernement en son nom et des membres de sa famille. Le même député propose une interpellation similaire sur le nombre d’Economic and Trade Advisers au ministère des Affaires étrangères de juillet 2005 à décembre 2014. La réforme du système électoral fait également partie du Prime Minister’s Question Time ; le député Alan Ganoo, leader du Mouvement Patriotique, demandera au Premier ministre de confirmer si les autorités envisagent un nouvel exercice de redécoupage des circonscriptions par l’Electoral Supervisory Commission en vue de rationaliser le nombre d’électeurs. De son côté, Mahen Jhugroo revient avec la nécessité d’élaborer un code de conduite avec force légale pour régir les activités des partis politiques et la revue de l’utilisation des bases lors des campagnes électorales. Le projet Heritage City a mobilisé deux députés de l’opposition. Le député Adil Ameer Meea interpellera le ministre des Services financiers sur ce projet de développement à Bagatelle en réclamant la confirmation de la liste des six ministères qui seront déménagés de Port-Louis à Heritage City à la conclusion des travaux de même que le transfert du Prime Minister’s Office, le siège de l’Assemblée nationale et le State Law Office. Il reviendra à la charge avec le loyer payé par le gouvernement actuellement de même que les termes et conditions de location à Heritage City. Le député travailliste Shakeel Mohamed veut savoir si le gouvernement a déjà signé un accord avec un pays étranger pour la réalisation du projet de Heritage City de même que la teneur de cet accord et qui a procédé à la signature au nom du gouvernement. Cette interpellation est adressée au ministre des Services financiers. Le ministre Bhadain sera encore sollicité sur l’Integrity Reporting Agency sous le Good Governance and Integrity Reporting Act. Les députés Reza Uteem et Alan Ganoo ont déposé des interpellations à ce sujet. Reza Uteem veut savoir si le directeur de l’Integrity Reporting Agency a été nommé, le nom du candidat choisi, ses qualifications et les conditions de sa nomination. Outre le directeur, le député Ganoo demandera des précisions au ministre au sujet de la nomination du Chairperson de l’Integrity Reporting Agency et de ses deux assesseurs. Parmi les autres Parliamentary Questions de mardi, relevons le projet de transfert de l’hippodrome du Champ-de-Mars vers la côte Ouest (Ezra Jhuboo), le remplacement de l’Income Tax par une Wealth Tax (Danielle Selvon), la promesse budgétaire de Rs 10 milliards au secteur des Petites et Moyennes Entreprises (Ameer Meea), le projet de Liquefied Natural Gas (Rajesh Bhagwan), les difficultés rencontrées pour l’interdiction de l’usage de sacs en plastique (Buisson Léopold), le taux de croissance dans le Global Business Sector au cours de ces trois dernières années (Sudesh Rughoobur) et le problème des marchands ambulants dans la capitale (Danielle Selvon).