Trois ministres, en l’occurrence Jim Seetaram, Vasant Bunwaree et Sheila Bappoo, pourraient se retrouver sur du charbon ardent lors du Question Time de la séance parlementaire de mardi prochain. En effet, en sus de leurs responsabilités de répondre aux interpellations parlementaires de l’opposition, leurs noms se retrouvent au centre du libellé des dossiers controversables à l’ordre du jour.
Le ministre du Business, des Entreprises et des Coopératives est concerné par la PQ du député Joe Lesjongard sur le projet de téléphérique des Sept Cascades avec pour principaux promoteurs des membres de sa famille. Les ministres de l’Éducation et de la Sécurité sociale sont ciblés par le député Pravind Jugnauth dans le scandale de pédophilie alléguée au Mauritius Institute of Training and Development (MITD). Les députés de l’opposition se préoccupent également du contrat du General Manager de la Corporation Nationale de Transport (CNT), ceux alloués à Sino-Hydro, firme chinoise qui a fait l’objet d’une précédente Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Alan Ganoo, ou encore du bilan de la Maurice Île Durable Unit du Prime Minister’s Office.
Après la PNQ de mardi dernier sur le projet de ferme photovoltaïque à Bambous alloué à Sarako PVP Ltd, la famille du ministre de Jim Seetaram sera de nouveau prise en ligne de mire par l’opposition. Le député Lesjongard demandera au vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, de faire une déclaration sur l’état d’avancement des travaux sur le chantier de Seven Waterfalls Mountain Cable Car Project. Il s’intéresse également aux investissements encourus jusqu’ici par les promoteurs de téléphérique aux Sept-Cascades. Il n’est pas exclu qu’une demande en vue de reprendre possession du terrain alloué soit formulée lors des échanges.
La Seven Waterfalls Horizons (Mtius) Ltd, dont les principaux actionnaires sont des membres de la famille Seetaram, en partenariat avec des investisseurs de Suisse, la Garaventa AG, ambitionne de faire installer des téléphériques sur une distance de 3,2 kilomètres dans la région de Henrietta, soit reliant les Tamarind Falls et le Mont Simonet. Le coût global est estimé à Rs 890 millions.
La pose de première pierre de ce projet susceptible de changer le Skyline à l’Ouest de l’île avait été effectuée en décembre 2011  en présence du Premier ministre, Navin Ramgoolam. La durée des travaux devait s’échelonner sur une période de 18 mois avec également la construction d’un village de loisirs sur une plus longue période de 26 mois. La PQ de Joe Lesjongard mardi devra permettre de faire le point sur les intentions des promoteurs du téléphérique de Sept-Cascades.
De leur côté, les ministres Bunwaree et Bappoo sont cités nommément dans l’interpellation du député Pravind Jugnauth sur le scandale du MITD. Il interpellera le Premier ministre, Navin Ramgoolam, au sujet de l’enquête menée par le Central CID dans cette affaire. Il voudrait savoir si les limiers de la police ont déjà soumis une demande en Cour suprême pour un Judge’s Order en vue de décortiquer la liste des appels téléphoniques et des messages (SMS) échangés entre le présumé pédophile du MITD et la victime mineure et également avec les deux ministres susmentionnés. Il voudra également prendre connaissance de la date de ces procédures pour un Judge’s Order et les retombées.
Dans une autre interpellation adressée au ministre de l’Éducation, Pravind Jugnauth s’intéresse aux Minutes of Proceedings de la seconde rencontre entre la psychologue, Pascal Bodet, et l’étudiante en présence de la mère de celle-ci. Pravind Jugnauth voudrait savoir pourquoi des sanctions n’ont pas été prises à l’encontre des responsables, qui « avaient farouchement gardé ce document that was never seen before until it was produced in this House ».
Pour sa part, le Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan, ne compte pas lâcher prise par rapport à la compagnie chinoise Sino-Hydro Ltd. Cette dernière avait été dénoncée lors de la précédente PNQ au sujet des travaux d’Arnaud pour la déviation d’eau vers Mare-aux-Vacoas. Il demandera au vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, de déposer sur la table de l’Assemblée nationale une liste de tous les projets alloués à Sino-Hydro aussi bien que les détails des travaux, des montants payés et des délais accumulés dans l’exécution des travaux.
Le même député s’intéresse au bilan de la Maurice Île Durable Unit. Il veut obtenir du Premier ministre la confirmation de l’identité du chef de la MID Unit, la liste des projets déjà mis à exécution et des projets envisagés, le nombre de séminaires, conférences et rencontres organisés aussi bien que les dépenses encourues et si le moment n’est pas venu pour revoir le fonctionnement de cette unité avec des changements à la tête.
Le député Veda Baloomoody pourra réveiller les enquêteurs de la CID de Port-Louis Sud avec son interpellation au sujet des inondations meurtrières du samedi 30 mars avec 11 victimes, dont huit dans le tunnel de la mort au Caudan. Il demandera au Premier ministre de déposer sur la table de l’Assemblée nationale des copies des rapports sur ces débordements avec des conséquences fatales. Il s’intéresse également aux mesures et recommandations qui ont été adoptées subséquemment.
Les autres interpellations à l’ordre du jour de mardi prochain portent sur les conditions de services et les salaires du General Manager de la CNT, le contrat d’approvisionnement pétrolier avec Mangalore Refineries Petrochemical Limited (Reza Uteem), l’installation des Speed Cameras sur les routes (Ashit Gungah), l’implication du Sorèze Underpass dans l’accident meurtrier du 3 mai dernier (Raffick Sorefan), le fonctionnement de la Commission des Droits de l’Homme (Lysie Ribot), les difficultés financières de la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill (Rajesh Bhagwan) et le nombre d’arrestations de passeurs étrangers avec du Subutex (Kavi Ramano).