Une cinquantaine de Parliamentary Questions sont à l’agenda de la séance parlementaire de mardi prochain. Les débats budgétaires démarrant lundi et avec potentiellement une Private Notice Question du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, en début de chaque séance, le Question Time reprend ses droits pour celle du mardi. Toutefois, l’on notera que seules huit interpellations ont été déposées pour le Prime Minister’s Question Time même si le Premier ministre, Pravind Jugnauth, est également ministre des Finances.
Le chef de file du Labour, Shakeel Mohamed, donnera le coup d’envoi avec ses PQs au Premier ministre. Il s’intéresse à la réception organisée par la direction du MSM le 23 décembre de l’année dernière à Clarisse House, à laquelle avait participé la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee. Il demandera au Premier ministre de révéler l’identité de l’organisateur de cette fête de fin d’année et sur les instructions de qui, de même que le nom du Caterer et le coût du Caterer.
La Speaker ne sera pas au bout de ses peines. Presque tout de suite après, le député du MMM, Adil Ameer Meea, prendra le relais pour réclamer des précisions sur l’embauche de sa fille à la State Property Development Company Ltd/Landscope (Mauritius) Ltd. Il voudrait savoir du Premier ministre le mode de recrutement suivi, les salaires et conditions de service ainsi que les missions à l’étranger et les dépenses encourues.
Le député du MMM, Veda Baloomoody, s’intéresse de près à la Landscope (Mauritius) Ltd de Gérard Sanspeur. Il demandera au Premier ministre de révéler le montant des dépenses encourues avec la rénovation des bureaux de cette nouvelle entité aussi bien que le contracteur choisi et si les procédures d’appel d’offres ont été suivies.
Lors de la tranche normale du Question Time, l’écroulement de l’empire BAI sera de nouveau à l’ordre du jour mardi. Le député Reza Uteem demandera au ministre des Services financiers, Sudhir Sesungkur, de confirmer si le Financial Reporting Council, la Financial Services Commission et les Special Administrators de BAI Co (Mtius) Ltd avaient initié des enquêtes sur la responsabilité de la firme d’experts-comptables de KPMG dans l’écroulement du groupe BAI et de révéler quelles sont les sanctions envisagées.
Son camarade de parti Adil Ameer Meea soulèvera la question du remboursement des victimes du Super Cash Back Gold, la prochaine échéance du 30 juin se précisant. Il veut savoir si ce prochain remboursement est confirmé et le nombre de victimes concernées par cet exercice de même que le montant à être remboursé.
L’ombre d’Alvaro Sobrinho planera sur la séance de mardi prochain. Il demandera au ministre Sesungkur de révéler les dessous du changement intervenu au sein de Taysun Corporate Services Ltd en 2017 et d’obtenir confirmation si les procédures ont été suivies au niveau de la Financial Services Commission lors de cette application.
De son côté, Rajesh Bhagwan ciblera un de ceux qui font partie de « lakwizin » à l’hôtel du gouvernement. Il s’intéresse aux salaires et conditions de service d’Arjoon Suddhoo à la tête du Mauritius Research Council. Une autre interpellation porte sur les salaires et conditions de service des ambassadeurs mauriciens en poste à l’étranger.
De son côté, le Minister Mentor, sir Anerood Jugnauth, est invité par le député Ezra Jhuboo à faire une déclaration sur les initiatives enclenchées depuis novembre 2016 au chapitre de la revendication de Maurice sur l’archipel des Chagos.