La séance de l’Assemblée nationale de mardi prochain, soit à la veille de fête de Divali, risque d’être écourtée avec probablement la fin des débats sur le projet de loi consacré aux jours fériés. L’un des derniers orateurs à intervenir sur ce texte de loi ne sera nul autre que le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, qui est rentré hier du sommet Inde/Afrique de New Delhi. Il n’existe quasiment aucune chance que l’amendement à l’Assets Recovery Act avec le transfert de l’autorité de l’Office of the Director of Public Prosecutions (DPP) à la Financial Intelligence Unit (FIU) soit débattu mardi prochain et il sera probablement reporté à la séance du mardi 17. D’autre part, le calendrier des travaux parlementaires en cette fin d’année doit tenir en ligne de compte une séance consacrée à l’élection du nouveau vice-président de la République avec la fin du contrat ce week-end de Monique Ohsan-Bellepeau.
En principe, le candidat désigné de Lalyans Lepep au poste de vice-président de la République est Menon Murday, candidat battu dans la circonscription de Rivière-des-Anguilles/Souillac aux dernières élections générales et ancien président de la Fédération des Temples Tamouls. Mais à ce jour, aucune indication officielle n’a filtré quant aux détails pour la présentation de la motion du Premier ministre à l’Assemblée nationale et à la cérémonie de prestation de serment à la State House. Des sources bien informées avancent que toute annonce ne devra intervenir par déférence qu’après le départ de l’actuelle vice-présidente de la République ce week-end.
De ce fait, la séance de mardi prochain pourra être consacrée en majeure partie aux interpellations parlementaires. La préoccupation majeure des employés du service public a trait à la publication du prochain rapport du Pay Research Bureau (PRB), définissant les nouveaux salaires et conditions de service. Le député de l’opposition Aadil Ameer Meea demandera ainsi au ministre de la Fonction publique, Alain Wong, de confirmer la date exacte de la publication du rapport et les raisons de ce retard.
Même si le prochain rapport du PRB sera rendu public au cours du premier trimestre de l’année prochaine, la mise en application des recommandations est maintenue à partir du 1er janvier 2016. Les syndicalistes de la fonction publique, dont Rashid Imrith, président de la Fédération des Syndicats du Secteur Public, tentent actuellement d’obtenir une séance de travail avec les autorités en vue d’obtenir des éclaircissements au sujet des prochaines étapes. Les éléments de réponses que fournira le ministre Wong à l’Assemblée sont attendus avec impatience au sein de la communauté des employés du secteur public vu que c’est la première fois que cette révision salariale interviendra après seulement trois ans.
Un autre dossier d’actualité brûlante sera abordé par le député du MMM Zouberr Joomaye, soit les multiples usages de la carte d’identité nationale. Il demandera au ministre de la Santé, Anil Gayan, de préciser si la présentation de l’ID Card sera obligatoire dans un proche avenir en vue de bénéficier des facilités de services de santé gratuite. Il s’intéresse également aux médecins âgés de plus de 65 ans qui sont encore sous contrat dans le Service civil.
Le député Rajesh Bhagwan soulèvera la nomination controversée du magistrat Seetohul en tant que Chairperson de la Commission for Conciliation and Mediation sous le ministère du Travail et des Relations industrielles. Il voudrait obtenir la date de la nomination et des conditions de services en faveur de ce magistrat, qui avait signé le Warrant of Arrest contre le Directeur des Poursuites Publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, au début du mois d’août dans l’affaire Sun Tan Hotel Ltd de Palmar.
Les autres interpellations déposées à mardi au secrétariat de l’Assemblée nationale sont les équipements des sapeurs pompiers et le financement des projets sous le Build Mauritius Fund (Rajesh Bhagwan), le nombre de dossiers d’enquête déposés à l’Equal Opportunities Commission (Aadil Ameer Meea), le nombre de protestations enregistrées suite aux récents examens du Certificate of Primary Education et les consultations avec les syndicats pour l’introduction du projet de Nine-Year Schooling (Veda Baloomoody).