L’Assemblée nationale reprend ses travaux ce mardi 5 mai après la dernière séance tenue le 20 mars, date où le coronavirus commençait à ébranler la planète et une réunion avortée du 3 avril. Ce sera aussi le grand retour du Question Time, qui avait disparu de l’agenda depuis le 24 septembre 2019, soit avant les dernières élections générales.

L’exercice d’aujourd’hui sera très largement axé sur la pandémie et le couvre-feu sanitaire, même s’il y aura quelques questions sur les sujets à controverse qui ont marqué la pause comme l’ICTA, l’IBA et les produits pétroliers.

Toutes les dispositions ont été prises pour que les travaux se déroulent dans le strict respect des gestes barrière contre le Covid-19. Les places ont été réaménagées pour pouvoir accommoder les 70 parlementaires en respectant la distanciation physique et du matériel de protection, comme du gel hydroalcoolique, a été prévu pour des élus et du personnel.

La climatisation restera toutefois de mise dans cet espace confiné, alors même qu’il a été établi que des personnes ont contracté le virus par la circulation de l’air infecté dans un restaurant à Wuhan. Le déjeuner, quant à lui, sera pris au rez-de-chaussée du Sir Harilal Vaghjee Hall et pas au premier étage, plus exigu, qui généralement accueille les parlementaires.