Les membres du MMM et du PTr ont effectué un “walk-out” lors de la Prime Ministers Question Time, suite à l’expulsion du Whip de l’opposition Rajesh Bhagwan, qui a émis un commentaire visant la Speaker de l’Assemblée nationale Maya Hanoomanjee. Seuls les élus démissionnaires du MMM sont restés : Jean-Claude Barbier, Raffick Sorefan et Joe Lesjongard. Le député du MMM s’en est pris à la présidente de l’Assemblée, lui faisant remarquer qu’à l’époque où elle siégeait comme back-bencher, elle était autorisée à poser autant de questions qu’elle le souhaitait. L’incident a éclaté lorsque Reza Uteem a tenu à poser une seconde question supplémentaire, requête à laquelle la Speaker n’a pas accédé.
La séance réservée ce matin aux questions parlementaires adressées au Premier ministre a été très mouvementée avec l’expulsion de Rajesh Bhagwan, suivi juste après du “walk-out” de ses collègues du MMM et des parlementaires du PTr en signe de solidarité. Veda Balamoody a été le premier membre à effectuer “walk-out”, suivi de Reza Uteem puis du reste des membres du MMM, dont le leader, Paul Bérenger.
Le député du MMM, Adil Ameer Meea, avait adressé une question au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, concernant l’état du poste de police de Trou-Fanfaron. Question à laquelle ce dernier a répondu. Le député a posé une question supplémentaire et le Premier ministre s’est évertué à y répondre. Adil Ameer Meea a par la suite demandé une autre question parlementaire, mais sa requête n’a pas été acceptée, la Speaker passant à l’autre question parlementaire à l’agenda. Au moment où la réponse à celle-ci était en train d’être lue par SAJ, Adil Ameer Meea a alors interrompu la séance pour insister sur le fait qu’il avait encore d’autres questions relatives à sa question adressée au Premier ministre. Maya Hanoomanjee a alors déclaré que c’est elle qui décide qui pose les questions supplémentaires en déclarant « You cannot question the chair ». Entre-temps, les commentaires du côté de l’opposition ont commencé à fuser. Rajesh Bhagwan a même lancé à haute voix en direction de la Speaker : « Why are you so nervous ? ».
Maya Hanoomanjee, visiblement irritée par le commentaire de Rajesh Bhagwan, a alors fait comprendre qu’elle n’accepterait aucun commentaire visant la présidence de la Chambre. Agacée, elle s’est mise debout afin d’insister pour que le député Ameer Meea s’asseye et pour réclamer de l’ordre : « When I am on my feet, you must sit down ! » Le ton de la Speaker devenait encore plus ferme. Rajesh Bhagwan a poursuivi en demandant si la Speaker était « juste » dans ses décisions. « You must not question the chair », a répondu la Speaker. Le député Adil Ameer Meea a ensuite demandé si des nouveaux règlements aux Standing Orders de l’Assemblée nationale ne permettaient plus de seconde question supplémentaire. Maya Hanoomanjee a répondu : « It is to the chair to decide. »
Cette réaction de la Speaker a provoqué l’irritation des membres de l’opposition MMM et du côté de la majorité, avec des commentaires à l’égard de leurs opposants. Rajesh Bhagwan, hors de lui, a alors sorti : « When you were a back bencher you were allowed to as a lot of supplementary questions. » Visiblement exaspérée, la Speaker a demandé auprès du Whip de l’opposition s’il maintenait son commentaire. Ce à quoi ce dernier a répondu par l’affirmative. La Speaker a par conséquent expulsé le Whip de l’opposition de la Chambre. Ses collègues ont par la suite effectué un “walk-out”, mécontents, criant « Shame » en direction de la Speaker, dont le leader de l’opposition lançant « agent politique ! ». Rajesh Bhagwan, toujours en furie, a ensuite lancé : « I do not have respect for you » en quittant les lieux. Ezra Jhuboo et Osman Mohamed ont également effectué un “walk-out” pour « démontrer leur solidarité ».