Maurice compte 32 nouveaux avocats depuis hier après-midi élevant le nombre à plus de 500. Ils ont fait hier voeu d’allégeance à la Justice mauricienne en présence des membres de leurs familles, du barreau mauricien, des juges et l’Attorney General Yatin Varma.
La cérémonie de prestation des serments s’est tenue hier à la Cour suprême en présence des avocats du barreau mauricien, des juges, de l’Attorney General Yatin Varma, du Directeur des poursuites publiques Me Satyajit Boolell (SC) et du ministre des Affaires étrangères Arvin Boolell. Ils ont fait voeu d’allégeance à la Justice et à la République.
Les 32 nouveaux membres du barreau sont : Mes Noor Muhammad Ally Meeajun, Smita Bhujohory, Farzanah Wihad Foondun, Nargis Kiran Thara Meetook, Nirmal Singh Kamal Meetook, Nawsheen Ahmed Ahmine, Anoup Goodary, Sindhia Nidhi Muthada Potayya, Tamodaren Runghen, Anousha Ramkissoon, Neelam Ramsaran, Sormasundram Natarajan, Ricky Goumesh Bhookun, Ridwaan Toorbuth, Vithil Dabee, Krishnakantsingh Auchoyburn, Abhishake Kassee Jugoo, Mohammud Yasin Hamuth, Archana Gunness, Asha Devi Sungkur Daby, Tawfeek Joomaye, Vashist Chand Dunhawoor, Ronish Bramadu Bangaroo, Aguenele Virginie Carolyn Desvaux-de-Marigny, Krisna Moortee Sawoo, Sulakshna Gigabhoy, Satyanraj Ramdoo, Khemila Ellamah Devi Narraidoo, Washeelah Youshreen Choomka, Sunil Ghoorah, Shakilla Bibi Jhungeer et Jayadevi Ramasawmy.
Le chef juge Bernard Sik Yuen a souligné l’importance que le Judiciaire accorde à la cérémonie d’assermentation. Il a fait remarquer que tous les juges étaient présents à cet événement. Le chef du pouvoir judiciaire a expliqué que la justice doit être faite dans les traditions et les bonnes conditions. Pour lui, la profession d’avocat est l’une des plus nobles. Les nouveaux membres du barreau doivent ainsi maintenir la dignité de la cour, a-t-il déclaré. Il a souligné qu’un avocat se doit de défendre son client du mieux qu’il peut.
L’Attorney General Yatin Varma a pour sa part soutenu qu’il y avait désormais quelque 500 avocats présents dans plusieurs secteurs à Maurice. Le conseiller légal du gouvernement a soutenu que le barreau mauricien a 225 ans d’histoire avec le premier avocat Me François Leforestier qui a prêté serment le 10 février 1781. Il a également cité sir Veerasamy Ringadoo aux 200 ans du barreau. « The rule of law in a democratic society requires the legislature to enact laws, the Judiciary to administer and apply those laws and the existence of a strong and independent legal profession to enable the individual to defend himself or vindicate his rights. » Yatin Varma a également souligné l’importance de la formation et de savoir s’adapter au changement tout en demeurant discipliné dans la profession. Une copie du Code of Ethics for Barristers a été remise aux nouveaux avocats.
Le Queen’s Counsel Sir Hamid Moollan, Chairman du Bar Council, a aussi accueilli les nouveaux membres du barreau. Il a souligné que c’était sa dernière intervention dans une cérémonie de prestations de serment. L’avocat a encouragé les callees à solliciter l’aide de leurs aînés. Il a aussi raconté que plus jeune il avait lui-même demandé de l’aide aux seniors et qu’il était toujours surpris de n’avoir aucun refus. Sir Hamid Moollan (QC) leur a aussi rappelé que le profession doit se faire dans l’amitié et le respect.