Un appel a été lancé au public de soumettre des propositions sur la lutte pour sauvegarder l’environnement, dans le cadre des Assises de l’environnement tenues lundi et mardi.

L’évènement a réuni des représentants des ministères, des organismes parapublics, du secteur privé, des universités et des instituts de recherche, de même que des écologistes et des organisations non gouvernementales, qui ont beaucoup échangé sur la question environnementale.

La pollution, la biodiversité, les déchets, l’urbanisme, le changement climatique, le plastique et l’environnement marin ont été au centre des débats.

Les membres du public souhaitant émettre des recommandations au ministère de l’Environnement ont jusqu’au 15 janvier 2020 pour le faire.

« Je vous assure que ces idées ne seront pas mises au placard mais seront analysées. L’idée est de venir avec une nouvelle stratégie nationale. Nous ne pouvons pas suivre les voix traditionnelles », a argué le ministre lors de son discours.

Un plan directeur est à l’ébauche pour les prochains dix ans, avec des mesures à court, moyen et long terme.