La juge Premila Balgobin a annoncé hier son jugement pour les quatre jeunes présumés violeurs d’une quinquagénaire. La cour d’assises a condamné Govinda Narain Carpenen et Géraldo Reine de Carthage à 24 ans de servitude pénale et a acquitté Jason Vicky Sookloll et Jeff Guillano Arlandoo. Les deux premiers ont donné avis d’appel.
Quatre jeunes de Quatre-Bornes se sont présentés hier devant la juge de la cour d’assises Premila Balgobin pour le viol collectif d’une quinquagénaire dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2009. Au banc des accusés : Govinda Narain Carpenen alias Popo (peintre de 22 ans), Géraldo Reine de Carthage (palefrenier de 18 ans), Joyce Jason Vicky Sookloll (étudiant de 18 ans) et Jeff Guillano Arlandoo (18 ans et maçon de son état). Ils ont tous plaidé non coupables à l’accusation. Govinda Narain Carpenen et Géraldo Reine de Carthage ont été condamnés à 24 ans de servitude pénale alors que les deux autres ont été acquittés.
Lors du jugement, la juge Premila Balgobin a soutenu que les accusés ont tous admis qu’ils étaient présents sur les lieux dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2009. Govinda Carpenen a nié avoir violé la quinquagénaire mais a toutefois affirmé l’avoir forcée à avoir des rapports sexuels par voie orale. La Puisne Judge a soutenu qu’elle n’a pas pris en compte les accusations des présumés violeurs les uns envers les autres. Elle a affirmé que la poursuite a pu prouver « beyond reasonable doubt » que Govinda Narain Carpenen et Géraldo Reine de Carthage sont coupables.
L’instance criminelle de la cour suprême a toutefois jugé Jason Sookloll et Jeff Arlandoo non coupables. La juge Premila Balgobin a soutenu qu’il y avait beaucoup d’éléments qui instituent le doute sur la participation de ces deux individus dans le viol. Jason Sookloll a quant à lui déclaré qu’il tabassait le mari de la victime au moment du viol.
La quinquagénaire a lors de son interrogatoire soutenu qu’un de ses agresseurs avait mis un couteau sous sa gorge pour l’empêcher de se débattre. Ils auraient ensuite commis leur forfait. Selon elle, les quatre amis de son fils Marcus l’auraient retenue sur le lit pendant que d’autres étaient dans une autre pièce pour le tabasser. La victime a pu s’échapper et se cacher sous le lit dans une autre pièce. Elle s’est ensuite rendue au poste de police de Quatre-Bornes.
Le ministère public était représenté par Me Johan Moutou-Leckning (Assistant DPP) et les state counsels Mes Sunil Thannoo et Noël Thomassu. La défense de Govinda Carpenen, Géraldo Reine de Carthage, Jason Vicky Sookloll et Jeff Guillano Arlandoo était assurée respectivement par Mes Robin Ramburn, Jean-Claude Bibi, Ibnay Codabaccus et Neil Pillay.