Jean-Pierre Ramos, initialement poursuivi aux côtés de Laurent Dominique Thésée devant les Assises pour possession de drogue, a été condamné à 10 ans de prison par le juge Benjamin Marie Joseph. Il avait bénéficié d’un procès séparé aux Assises et avait plaidé coupable sous une charge de possession de drogue.
Le complice de Jean-Pierre Ramos, Laurent Dominique Thésée, était poursuivi devant les Assises sous une charge de possession de drogue à des fins de distribution. Il a ainsi été condamné à 10 ans de prison. Le complice était poursuivi sous une charge de « unlawfully and knowingly in possession of dangerous drugs for the purpose of delivery, i.e., 1 032 g of Cannabis Resin, concealed in two round candles and two glass jars containing candle wax, in breach of sections 30 (1) (f) (ii) and 47 (2) (5) (a) of the Dangerous Drugs Act ». Jean-Pierre Ramos, lui, a argué dans ses dépositions à la police « ne pas être au courant du contenu du colis que m’avait remis mon ami ». Lors du procès, il avait présenté ses excuses à la cour. En passant la sentence, le juge Benjamin Marie Joseph devait faire ressortir que l’accusé n’avait pas hésité à prendre possession de la drogue et son comportement ne pouvait être considéré comme étant immature en raison de son jeune âge. « Such promptness of the accused to accept taking 3 delivery of the drugs cannot, in view of his whole conduct, be explained by immaturity and naivety due to his young age which he invoked in mitigation. As a matter of fact, the accused must have been aware of the reprehensible nature and consequences of his act, since as revealed by his record of previous convictions filed, he had one conviction a few months only before the present offence for the cognate offence of attempt at possession of dangerous drugs », dit le jugement.
C’est le 2 décembre 2013, lors d’un exercice de surveillance, que les hommes de l’ADSU avaient intercepté le dénommé Thésée alors qu’il prenait livraison d’un colis contenant 1 032 kg de haschich, drogue qui était placée dans des contenants pour bougies. Laurent Thésée avait indiqué dans ses dépositions à la police que, le jour des faits, il se trouvait dans sa voiture en compagnie de Jean-Pierre Ramos quand ce dernier l’a informé qu’il faudrait s’arrêter pour récupérer un colis dans un van noir. La police avait mis en place un exercice de livraison contrôlée ce jour-là, mais au moment où Laurent Thésée prenait sa livraison, Jean-Pierre Ramos avait réussi à prendre la fuite. Il avait été interpellé quelques jours plus tard. La valeur marchande de la drogue saisie est estimée à Rs 2 580 000.