Rudolf Derek Jean Jacques, alias Gro Derek, et Bruno Wesley Casimir, accusés d’avoir importé 12 kg d’héroïne, ont tous deux fait une déclaration à la cour hier lors du procès qui leur est intenté devant les Assises. Gro Derek a réfuté les allégations formulées par Seewoosing Dayal à son encontre, soutenant que Dayal « inn fer bann fos alegasion kont mwa ». De fait, il demande justice, rappelant qu’il a passé quatre ans en prison et que cela l’a beaucoup affecté ainsi que sa famille.
Gro Derek a fait état de « failles » dans l’enquête policière, indiquant que les enquêteurs n’ont « jamais voulu savoir s’il avait un alibi ». Il soutient que si la police avait approfondi ses recherches, elle aurait appris où il se trouvait les jours mentionnés par Seewoosing Dayal dans ses allégations. Bruno Wesley Casimir, qui a également pris la parole, clame son innocence et déplore « la manière de faire de la police » pendant l’enquête. Les plaidoiries et réquisitoires des avocats sont prévus le 23 juin.
Gro Derek est poursuivi sous quatre chefs d’accusation liés au délit de trafic de drogue aux Assises. Le coaccusé, Bruno Wesley Casimir, skipper de profession, est quant à lui poursuivi sous deux chefs d’accusations. Les deux hommes ont plaidé non coupable. Environ 12 kg d’héroïne, dont la valeur marchande est estimée à Rs 180 millions, avaient été saisis. Gro Derek est représenté par Me Deepak Ruthna. Me Chetan Baboolall et Me Alvin Jawaheer défendent, eux, Bruno Casimir. Le procès est présidé par le juge Prithviraj Fekna.