Accusé devant les Assises du meurtre d’un sans domicile fixe, France Lenette, le 28 janvier 2008 à Beau-Bassin, Kursley Cherry a obtenu la liberté conditionnelle sans « cash sureties ». C’était la première affaire du juge Prithviraj Fekna à l’instance criminelle de la Cour suprême. L’audition des témoins commencera le jeudi 8 mars.
Le directeur des poursuites publiques (DPP) intente un procès à Kursley Roger Benjamin Cherry devant la Cour d’assises pour le meurtre de France Clenwell Lenette sous les articles 215, 216 et 222 (1) (a) du Code Criminel. Il a comparu ce matin devant le juge Prithviraj Fekna qui lui a accordé la liberté conditionnelle. Le prévenu est représenté par le Senior Counsel Me Anil Gayan. La poursuite est menée par Mes Mohana Naidoo (Assistant DPP) et Vinod Rammaya (State Counsel).
Me Anil Gayan (SC) a fait une demande pour la liberté conditionnelle de son client Kursley Cherry et la poursuite n’y a pas objecté. Le juge Prithviraj Fekna, dont c’était sa première affaire à la Cour d’assises, le lui a accordé sans « cash sureties ». L’accusé devra toutefois avoir une adresse fixe et se présenter tous les jours au poste de police le plus proche de son domicile. Kursley Cherry devra aussi être présent à chaque comparution. L’audition des témoins est prévue le jeudi 8 mars.
Selon l’acte d’accusation, les faits reprochés à Kursley Cherry remonteraient au 28 janvier 2008 à Beau-Bassin. Cet aide-chauffeur de 32 ans aurait assassiné France Lenette sur la route Royale. C’est lors de son jogging matinal qu’un habitant du quartier aurait découvert le corps inanimé du sans domicile fixe (SDF) de 43 ans. Les membres de la Scene of Crime Office (SOCO) n’avaient trouvé aucune trace de sang autour du corps de la victime, d’où l’hypothèse que le meurtre avait été commis ailleurs et que le corps avait été transporté sur les lieux de la découverte macabre.
Au cours de l’enquête policière, les limiers de la Major Crimes Investigation Team (MCIT) menés par le chef inspecteur (CI) Gérard ont trouvé des traces de sang dans une maison abandonnée non loin de l’endroit où le corps de la victime a été découvert. Les enquêteurs sont d’avis que le sans-abri a été sauvagement agressé avec un sabre dans cette maison. Les suites de l’enquête et l’analyse des indices ont mené les hommes de la MCIT à Kursley Cherry.
C’est le chef du département médico-légal Dr Sudesh Kumar Gungadin qui a pratiqué l’autopsie. France Lenette portait deux blessures au cou, qui ont été causées par une arme tranchante, possiblement un sabre.