Poursuivis devant les Assises pour manslaughter sur la personne de Philippe Duval, Harris Nobin, 31 ans, aussi connu sous le nom de Rajen, et son frère Shivaji Nobin, 30 ans, ont plaidé non coupable hier matin.
Les deux accusés sont défendus par Me Gavin Glover SC et par Me Akil Bissessur, alors que la poursuite est représentée par Mes Pravin Harrah, Senior State Counsel, et Anusha Rawoah, State Counsel.
Après la constitution du jury, la juge Saheeda Peeroo s’est adressée aux jurés pour leur indiquer ce que la Cour attend d’eux, après qu’ils ont pris connaissance de la version soutenue par l’accusation et des arguments mis en avant par la défense. De son côté, Me Harrah a évoqué ce qui ce serait produit lors des faits.
Les accusés aussi bien que la victime habitaient Cité Bois-Marchand. Ils entretenaient une solide amitié, mais des rumeurs sur une relation extra-conjugale de la femme de la victime avaient gâché les relations entre les trois compères. Les Nobin se rendaient trop souvent chez Philippe Duval alors qu’il était incarcéré pendant cinq mois. Un message de Duval leur demandant de s’en abstenir n’aurait servi à rien, les deux frères se rendaient toujours chez son épouse.
Philippe Duval a été agressé avec des barres de fer et à coups de couteau. L’autopsie du Dr Satish Boolell, ancien chef du département médico-légal de la police, a attribué le décès à de multiples blessures au cou et à l’abdomen provoquant ainsi une exsanguination qui s’est révélée fatale.
Selon un témoin oculaire cité par Me Harrah, la victime aurait supplié ses agresseurs de ne pas le tuer. Un autre serait intervenu après l’agression en allant informer les proches de Philippe Duval ce qui s’était poduit. Le SAMU est venu sur les lieux, mais le malheureux, complètement vidé de son sang a rendu l’âme alors qu’il était conduit à l’hôpital.