Poursuivi pour le meurtre de sa petite amie Veronica Milazar, qui était également sa cousine, le Rodriguais Serge Jean a comparu devant les Assises hier en compagnie de son homme de loi, Me Nadeem Hyderkhan, qui a été commis d’office pour le défendre. L’avocat a demandé du temps additionnel pour informer la cour si son client compte plaider coupable ou non. Il a par ailleurs envoyé une lettre au bureau du DPP pour demander que la charge qui pèse sur lui soit réduite. L’affaire sera de nouveau appelée le 18 février.
L’affaire remonte au 8 mai 2010, jour où Serge Jean, maçon de son état et alors âgé de 21 ans, habitant Mont-du-Sable, Rodrigues, a mortellement agressé sa petite amie. À l’origine du drame : une dispute qui aurait dégénéré après que la victime eut refusé d’avoir des relations sexuelles avec l’accusé. Se sentant « humilié », Serge Jean aurait en effet commencé à frapper, à l’aide de son casque de moto, la jeune fille, alors âgée de 17 ans, jusqu’à ce que celle-ci finisse par s’écrouler. Il l’aurait ensuite traînée dans un ravin avant de l’étrangler et de la laisser pour morte sur place.
La victime, retrouvée le lendemain par des enfants, gisait dans une mare de sang et à moitié nue à quelques mètres de la route principale de la localité. À leur arrivée, les policiers ont constaté que l’adolescente, blessée à plusieurs endroits du corps, respirait toujours. Emmenée à l’hôpital de La Ferme, elle avait rendu l’âme quelques heures plus tard.