Le procès intenté à Dereck Jean Jacques, alias Gro Dereck, et à son complice Bruno Casimir pour trafic de drogue a été appelé ce matin en Cour d’assises devant le juge Benjamin Marie Joseph. Ils sont poursuivis sous deux chefs d’accusation. La poursuite, menée par Me Denis Mootoo, a résisté ce matin à la motion de bail logée par Me José Moirt, l’homme de loi de Bruno Casimir. Les débats autour de cette motion ont été fixés au 15 janvier. Par ailleurs, en l’absence de Me Gavin Glover, avocat de Gro Derek, en cour ce matin, le procès intenté à ce dernier a été ajourné en janvier.
Suite à l’objection de la poursuite pour que la liberté conditionnelle soit accordée à Bruno Westley Casimir, la défense, représentée par Mes Rex Stephen et José Moirt, débattra de cette motion le 15 janvier. D’autre part, également appelé en cour ce matin, Gro Derek devra se présenter de nouveau aux Assises le 15 janvier, son homme de loi ayant été absent ce matin. À noter que les accusations formelles contre Gro Dereck et son complice Bruno Casimir ont été logées par le bureau du DPP qui a déféré l’affaire aux Assises au début du mois.
Dereck Jean Jacques est poursuivi sous deux chefs d’accusation de trafic de drogue pour avoir wilfully and unlawfully deliver dangerous drugs. Sous le premier chef d’accusation, il est accusé d’avoir, en janvier 2012 à Baie-du-Tombeau, remis de l’héroïne à Seewoosing Dayal, un chauffeur de taxi qui bénéficie de l’immunité dans cette affaire. La drogue, dont la valeur marchande est estimée à plus d’un million de roupies, avait été répartie dans six bouteilles en plastique. Sous la seconde charge, le DPP reproche à Dereck Jean Jacques d’avoir une deuxième fois remis de l’héroïne à Seewoosing Dayal. La transaction aurait eu lieu en juin 2012 à Baie-du-Tombeau. Cette fois-ci, la drogue était répartie dans huit bouteilles en plastique et la valeur excédait le million de roupies. Un autre membre présumé du réseau de Gro Dereck, Bruno Westley Casimir, skipper de profession, est également poursuivi aux Assises sous deux chefs d’accusation. Il est accusé d’avoir transporté les bouteilles de drogue que Dereck Jean Jacques aurait remises à Seewoosing Dayal. L’affaire avait été appelée Pro Forma devant le juge assigné pour les procès aux Assises, Benjamin Joseph, le 3 octobre. Lors de cette séance, les accusés ont pris connaissance des charges formelles retenues contre eux, alors que leurs hommes de loi ont fait une demande à la poursuite pour que les détails concernant l’affaire leur soit communiqués.
Rappelons que Dereck Jean Jacques et Bruno Westley Casimir ont été arrêtés à la suite du démantèlement d’un important réseau de drogue. Le chauffeur de taxi Seewoosing Dayal a fait de nombreuses révélations à la police, qui ont mené à des arrestations dans cette affaire. Un membre d’équipage du Mauritius Trochetia, Hayeshan Maudarbacus, a, lui aussi, été arrêté dans le cadre de cette affaire, tout comme Jimmy Marthe, aussi connu sous le nom de Jimmy Colosso, Jimmy Alexis, dit Rodriguais, et Sujeet Balkissur. À la mi-septembre, l’Asset Recovery Office du DPP a obtenu des Restraining Orders émis par la Cour suprême.