Fazila Jeewa-Daureeawoo,

L’association des commerçants de Port-Louis et de Beau Bassin/Rose-Hill et des maraîchers ont finalement trouvé une écoute en la personne de la vice-Première ministre et ministre des Administrations régionales, Fazila Jeewa-Daureeawoo.

C’est vers elle qu’elle s’est tournée après les dégradations notées dans les centres-ville et qui semblaient avoir complè- tement échappé au contrôle des mairies concernées. C’est à l’issue de deux rencontres, une première le 27 septembre et la seconde du jeudi 11 octobre, que la situation a été passée en revue et que des instructions précises ont été données par la ministre.

Qui a d’abord rappelé que le gouvernement était intransigeant sur la question des marchands ambulants, qui devraient être confinés aux endroits qui leur ont été dédiés et ne pas s’installer n’importe où. La ministre a aussi invité à des consultations plus poussées sur le projet de nouveau marché de Rose-Hill entre toutes les parties concernées et a suggéré que la SSU soit appelée en renfort si les autorités policières locales se sentent dépassées par le regroupement gênant de toxicomanes autour du marché. A aussi été évoquée lors de ces réunions la situation des occupants des étals du marché de Port-Louis, à qui une proposition de renouvellement de permis restrictive a été formulée.