Shakeel Mohamed, ministre du Travail et des Relations industrielles, a clairement fait valoir son mécontentement jeudi contre la SICOM. C’était lors de l’assemblée annuelle de l’Association Of Human Resource Professionnals Of Mauritius. (AHRPM). Il a fait savoir que la State Insurance Company Of Mauritius Ltd (SICOM) ne pouvait priver les employés de leurs droits fondamentaux. Tout en faisant clairement comprendre qu’il se fera toujours le défenseur des employés jusqu’à ce qu’ils obtiennent leur dû. Il a aussi parlé de la récupération de Rs 60 M, et ce à travers la Commission de conciliation et de médiation pour les travailleurs mauriciens. Tout en faisant ressortir que ces travailleurs sont passés par son ministère pour pouvoir récupérer leur argent. Areff Salauroo, président de l’Association Of Human Resource Professionals Of Mauritius, parle du manque de communication entre les institutions tertiaires à Maurice et celui du travail. Il a laissé entendre : « The Association Of Human Resource Professionals Of Mauritius will continue in its mission to better prepare its members to face the numerous challenges of an increasingly competitive business environment. We will continue in our mission to better equip our members so that they bring to their employing organizations a range of skills, competencies, capabilities and understandings that recrucially required to establish and maintain high performing business models. »