C’est le Maulana Azhar Haneef Saheb, des Etats-Unis d’Amérique qui était l’invité principal de la 52ème convention annuelle de la jamaat musulmane Ahmadiyya en Islam. Le Maulana qui est très populaire au sein de la communauté dans le monde, intervient souvent sur la chaîne Muslim Television Ahmadiyya dans l’émission ‘Faith Matters’. Cette convention qui s’est tenue du 13 au 15 septembre au Freeports Operations Mauritius à Mer Rouge, a rassemblé un peu plus de 2000 personnes.
Le samedi 14, une session spéciale avait été organisée où plusieurs invités n’appartenant pas à la communauté avaient été conviés. M. Arvind Boolell, ministre des affaires étrangères, présent ce jour-là, s’est appesanti sur la devise de la communauté : Amour pour tous, la haine pour personne. Il s’est aussi attardé sur les actions de la communauté, notamment la propagation de la connaissance et les actions humanitaires. Il a rappelé les appels incessants du chef spirituel de la communauté, Hazrat Mirza Masroor Ahmad, en faveur d’un monde plus juste et paisible. Parmi d’autres personnalités présentes, on pouvait noter aussi Mme Nita Deerpalsing.
Au niveau mondial, la communauté est activement engagée dans la promotion de la paix, comme devait le rappeler le président de l’association à Maurice, M. Moussa Taujoo. Tous les ans, le siège à Londres, organise un symposium mondial pour la paix où la communauté récompense une personne ayant oeuvré de façon remarquable dans l’aide humanitaire et à l’amélioration de la vie de ses semblables. Ce samedi-là eut lieu aussi le lancement du livre de M. Azhar Bhunnoo, “La culture des légumes et les secrets du jardinage”. L’ouvrage vise à procurer une certaine autonomie dans la culture et la conservation des légumes communément utilisés à Maurice, en tenant compte de nos habitudes alimentaires, les surfaces cultivables ainsi que les maladies et outils dont nous disposons localement.
Le Maulana Azhar Haneef Saheb a marqué ses interventions sur la paix et l’harmonie en Islam. Il s’est dit curieux de visiter Maurice où pouvaient co-habiter dans une telle harmonie un nombre aussi important de gens venant d’horizons et de foi différents. Il a rappelé qu’aujourd’hui nul ne pouvait dire qu’il était citoyen d’un pays uniquement  : “Nous sommes tous des citoyens du monde.” Il a invité l’assistance à toujours se souvenir du passé et à y réfléchir : “Vous venez d’ailleurs. Il nous faut alors traiter nos voisins comme nous souhaiterions être traités. Ne soyez pas arrogant envers qui que ce soit.”
Cette convention annuelle de la communauté musulmane ahmadiyya vise à resserrer les liens qui unissent les membres, tout en leur rappelant leurs devoirs envers Dieu et ses créatures. Rappelons que cette communauté fêtera ses cent ans de présence à Maurice en 2015.