Le prochain Transit de Vénus se produira le 6 juin. C’est un événement très rare en ce qu’il s’agit de l’alignement planétaire. Plus spectaculaire que les éclipses solaires en raison de la rareté de ce phénomène, c’est en effet la dernière fois du siècle que la planète Vénus passera devant le Soleil.
L’événement est exceptionnel. Les passages de Vénus devant le soleil n’ont lieu que par paires séparées de huit ans, à plus d’un siècle d’intervalle. En effet, ces événements se sont produits six fois depuis l’invention du télescope par Galilée en 1630 : en 1631, 1639, 1761, 1769, 1874 et 1882. Le dernier passage de Vénus devant le Soleil remonte à juin 2004. Le premier transit jamais observé concernait la planète Mercure en 1631 par l’astronome Français Gassendi. Un transit de Vénus a eu lieu un mois plus tard, mais ce dernier n’a pu l’observer, le phénomène n’étant pas visible depuis l’Europe. Jerimiah Horrocks et William Crabtree ont été les premiers à assister en 1639 à un transit de Vénus. Les transits de Vénus se produisent début décembre et juin lorsque les noeuds orbitaux de Vénus passent devant le Soleil.
L’observation à l’oeil nu de tout objet dans le ciel se trouvant dans la direction du Soleil sans protection comporte des dangers, met en garde la Société astronomique de Maurice. Des précautions doivent être prises pour éviter d’endommager la vue. Il est ainsi fortement recommandé de se munir de protections spéciales. Les consignes de sécurité et mesures de précaution pour observer le Transit de Vénus sont encore plus strictes que pour une éclipse solaire, avise la Mauritius Astronomical Association.
Les méthodes sûres pour l’observation de ce phénomène sont l’emploi des verres de soudeur, de grade 14, mais ces derniers ne sont pas disponibles facilement à Maurice. Par ailleurs, les verres de soudeur de grade 10 ou 11 disponibles dans les quincailleries ne sont pas assez sombres pour protéger l’oeil convenablement contre les radiations nocives. Autre méthode : regarder le soleil à travers les filtres solaires Mylar-type qui se déclinent sous forme de feuilles A4 mais qui ne sont pas disponibles localement. L’observation du Soleil peut ainsi se faire à travers un télescope ou des jumelles avec filtres spéciaux. L’emploi de simples lunettes de soleil est ainsi fortement déconseillé, de même que des verres fumés, les CD, télescopes, appareils photographiques et jumelles sans filtres spéciaux, étant donné que leur faculté de protection est très insuffisante ; et les risques d’accidents ophtalmiques sont réels.
Le transit de la planète Vénus devant le Soleil sera visible à Maurice à condition qu’il n’y ait pas de couverture nuageuse. Le premier contact de Vénus avec le Soleil, c’est-à-dire quand Vénus touchera le disque solaire, se fera à 2 h 10, puis à 2 h 27, 5 h 30, 8 h 32 et 8 h 49. Le phénomène sera visible à partir de 7 h jusqu’aux alentours de 8 h 30 (le soleil est prévu de se lever à 6 h 40 ce jour-là).
Les autres Transits de Vénus sont attendus en 2117 et 2125, mais pas visibles à Maurice. Le prochain Transit sera visible à Maurice le 10 juin… 2498.